CALL TO VERONIQUE

April 17, 1994:

- All“, c'est V‚ronique?
- Oh, j'ai tout de suite reconnu ta voix, j'en revenais pas. You're so special. Bonjour, t'appelles d'Am‚rique?
- Oui.
- Ta voix est toute proche, ‡a m'impressionne.
- C'est par satellite.
- Alors, ‡a va?
- Oui, je t'appelle pour discuter un petit peu de la lettre que Norbert a ‚crite et que vous avez tous sign‚e sauf AgnŠs.
- Oui. Et est-ce que t'as eu des explications par Me. Laurent?
- Ben oui mais ‡a m'a vraiment avanc‚e … grand chose.
- Oui, ‡a te d‚met tout ‡a. Qu'est-ce qu'il t'a expliqu‚ sur le partage … six avec un septiŠme … chaque fois pour toi?
- Mais ‡a na va pas ‡a, c'est pas...
- Ca correspond pas … ce que t'attends.
- Non seulement ‡a mais c'est ill‚gal.
- Ah non, je ne pense pas qu'il...
- Non, ‚coute il y a un article du Code Civil qui dit que nul ne peut ˆtre forc‚ de rester dans l'indivision. Pourquoi est-ce que vous voulez que je sois en indivision et pas vous?
- Attends. Est-ce qu'on veut que tu sois en indivision et pas nous?
- Pourquoi est-ce que j'aurais un septiŠme de chacune des six parts, c'est vraiment ahurissant.
- Moi j'ai compris qu'il fallait partager absolument au plus vite...
- Pourquoi?
- 31 Parce que s'il y avait un accident sur l'un de nous, ‡a compliquerait tout parce que les h‚ritiers des uns ou des autres pourraient, je ne sais pas, euh, exiger quelque chose et ‡a compliquerait tout, quoi.
- Oui mais "un accident", pourquoi y aurait-il un accident?
- Ben c'est-…-dire que plus les ann‚es passent, plus on s'expose … ce qu'il y ait un d‚cŠs ou … ce quelque chose arrive. Moi j'ai compris que c'‚tait ‡a qui rendait urgent le partage. -Mais y'a quand mˆme pas le feu, ou tu sais quelque chose que je ne sais pas. Autant ou les uns ou les autres...
-Mais ‚coute, on est tous en bonne sant‚, il n'y a pas de
- Oui oui, non non mais..., hein (little laugh), on ne sait pas combien de temps on va vivre chacun et un accident de la route, c'est vite arriv‚.
- Ben oui, ‡a m'est arriv‚ et je peux te dire que ‡a arrive.
- Ca fait partie des choses qui peuvent arriver et bon on est nombreux, ‡a peut exister quoi. Est-ce qu'elle fait semblant d'ignorer mon propre "accident"?
- Oui mais enfin c'est pas une raison ‡a. Ecoute, on dirait que... on dirait que quelqu'un va mourir, vraiment.
- ... Non.
- Pourquoi est-ce que on partage pas en quatre alors en supposant qu'il y a trois...
- C'est-…-dire qu'on pense partager entre ceux qui sont prˆts … partager, quoi. Mais je veux partager, je veux ma part le plus vite possible. Et si AgnŠs n'a pas sign‚ la lettre, cela veut-il dire qu'elle n'est pas d'accord pour partager?
- Non mais ‚coute, c'est pas possible de partager sans que tout le monde soit d'accord.
- 6262 Moi ‡a me semble d‚bile aussi, mais c'est une maniŠre de dire qu'on n'a pas d'autre solution intelligente et que on en est l…, quoi.
- Mais je ne comprends pas, si quelqu'un doit ˆtre press‚ et impatient c'est moi, parce que moi j'ai rien re‡u.
- Oui, absolument, mais ‡a on en est bien conscient que tu es impatiente et que tu es press‚e et qu'il faut faire quelquechose dans ton sens, mais on a eu beau retourner les choses dans tous les sens, on n'a pas trouv‚.
- Ecoute, il y a plein de fric, il y a de l'argent liquide dans tous les coins...
- Ah non, non, l… tu te fais quand mˆme des illusions, … distance... De loin, j'ai une id‚e fausse de la r‚alit‚. oui, il y a de l'argent, le d‚p“t o— l'argent a ‚t‚ plac‚, mais ce n'est pas "plein d'argent".
- Il y a quand mˆme environ FF300.000.
- Autour de ‡a, maximum.
- Bon ben d‚j… ‡a me d‚pannerait bien moi.
- 83 Ca tout le monde est d'accord pour que ‡a te revienne mais ‡a ne peut pas ˆtre envoy‚ comme un d‚pannage, il faudrait qu'il y ait...
- Mais je ne demande pas de d‚pannage, je demande ma part.
- Non mais d'accord, je comprends bien mais je veux dire ‡a ne peut pas ˆtre envoy‚ comme les petites parts que tu as re‡ues au fur et … mesure en tant que participations aux loyers.
- Je le sais bien, ‡a.
- Ca ne peut pas ˆtre envoy‚ comme ‡a, alors qu'est-ce qu'il faut faire? Moi j'ai compris qu'il fallait un acte notari‚ et que ce soit...
- Je pr‚sume qu'elle va me dire qu'il faut que j'achŠte de l'immobilier pour recevoir de l'argent. Bien s–r, si je faisais une telle acquisition, je serais immobilis‚e financiŠrement, et c'est exactement ce qu'ils veulent. Pas n‚cessairement V‚ronique, les notaires s'occupent de toutes sortes de transactions financiŠres, pas seulement d'immobilier. On peut trŠs bien faire un acte notari‚ disant que cette somme repr‚sente une fraction de mon d–, une avance sur le reste.
- Mais est-ce que ‡a doit pas se faire devant notaire ici en France?
- Ca peut se faire...
- de notaire … notaire, … distance.
- Oui, bien s–r, ce n'est pas une complication, ‡a.
- Et aprŠs?
- AprŠs, quand t'auras eu ‡a, ce un tiers, enfin un tiers je ne sais pas mais ‡a repr‚sente une partie, une fraction comme tu dis, de ce qu'on te doit et le reste, comment tu l'entends ‡a?
- Il reste Pantin … vendre.
- Oui, non mais ‡a je sais qu'il y a des possibilit‚s mais une fois que t'auras eu cette fraction, est-ce qu'on pourra vendre Pantin?
- Je veux...
Tout le monde se demande … quel moment tu vas ˆtre d'accord pour signer les ventes. Je suis capricieuse et bloquentout pour le plaisir.
- Je serai d'accord quand j'aurai pu avoir autant d'argent que vous avez eu pour vous acheter une maison.
- Ben non, justement on va ˆtre bloqu‚, parce qu'… part ces 300 000, on va pas trouver les 600 000. On a parl‚ d'un emprunt. Est-ce qu'on doit emprunter … une banque pour te donner ta part complŠte? Ils ont essay‚ de me d‚g“uter d'emprunter mais finalement pourquoi pas?
- Il n'y a pas besoin d'emprunter, V‚ronique.
- Il n'y a pas les FF600 000 qui manqueront.
- Il y a de l'argent en Suisse, il y a de l'argent en Allemagne.
- Non, non, il n'y a pas d'argent en Allemagne.
- Mais si. J'en ai la preuve.
- Ah non, mais je crois que tu te fais quand mˆme des id‚es, parce que je le saurais quand mˆme.
- Hmm
- L'argent en Suisse, tu le sais mieux que moi, je crois que c'‚tait trŠs d‚cevant, qu'il n'y avait pas grand-chose.
- Il y avait quand mˆme prŠs d'un million de Francs Fran‡ais... je veux dire de Francs Suisses.
- Ah oui?
- Ah oui! D‚‡ue? C'est quand mˆme pas rien!
- Moi j'avais compris que vous aviez ‚t‚... enfin que c'‚tait... je ne lui en ai jamais parl‚ enfin je me rappelle mˆme pas si j'ai re‡u le montant, mais j'avais compris que c'‚tait n‚gligeable, assez d‚cevant.
- N‚gligeables, 700 000 Francs Suisses!
- Oui, on a utilis‚ ce mot l…, mais moi je n'ai pas le souvenir d'une somme, je me suis dit que si j'en ai pas le souvenir, c'est que c'‚tait pas grand chose. Je pensais qu'il y avait dans les 300 000 ou quelque chose come ‡a.
- Il y avait plus que ‡a.
- Alors donc ton exigeance c'est d'avoir autant qu'on a eu avant de signer Pantin?
- Ben oui.
- Et si on trouve pas?
- Il y a moyen de faire un acte notari‚ par lequelle je re‡ois une sorte de pension alimentaire qui soit pr‚lev‚e sur les revenus nets des loyers de Pantin.
- 154 Mais Pantin ‡a ne rapporte plus rien.
- Comment ‡a, avec tous les appartements r‚nov‚s?
- Ah non, les appartements ne sont pas r‚nov‚s, c'est la cage d'escalier et les parties communes qui sont r‚nov‚s.
- Maman m'a dit que les appartements ‚taient r‚nov‚s un par un.
- Elle a fait ce qu'il fallait pour que les risques d'incendie soient diminu‚s, mais l… par exemple j'ai encore un devis que j'ai fait faire pour un appartement et il y en a pour deux cent mille balles devis bidon et c'est l'argent des loyers qui sert … faire les travaux en cours, mais le gros qui a ‚t‚ fait c'‚tait pour les parties communes. Ca a co–t‚ 700 000 balles.
- Oui. (soupir).
- Je ne sais pas quoi te dire et puis ‚videmment en plus moi je suis au lit et tu me prends un peu … froid, j'ai vraiment aucun chiffre sous les yeux et je me sens... de toute fa‡on je suis vraiment pas une femme d'affaire, comment se fait-il qu'elle soit propri‚taire d'une maison et soit mˆl‚e … la comptabilit‚ alors? je suis ‡a de prŠs c'est … dire que j'ai les informations au fur et … mesure. Me. Laurent me r‚pond quand j'ai des doutes, quand je pose des questions, Sautreuil aussi. 179 Bon on a eu les comptes et ‡a m'a paru sain quoi, mais je suis s–re que ‡a pose un gros problŠme de trouver un million de Francs pour toi au jour d'aujourd'hui hein.
- Ecoute j'ai demand‚ que tout mon h‚ritage me soit donn‚ en argent parce que je ne voulais pas de propri‚t‚ immobiliŠre, ‡a je l'ai dit depuis le d‚but. En ce qui concerne l'avenue de Choisy, je ne veux pas ˆtre propri‚taire d'un appartement, je veux ˆtre propri‚taire de ma quote part.
- Ca veut dire que nous on vend un appartement … toi. Mais puisque je ne possŠde pas d'appartement! Leur convention sign‚e en mon absence ne vaut rien.
- Mais vous n'avez pas besoin de le vendre.
- Ben si parce que personne ne peut l'acheter pour te donner ta part. C'est tout un jeu de pousse-pousse qui est impliqu‚ par ton attitude.
- T'as l'air de me reprocher mon attitude.
- Non mais je veux dire que ‡a a des cons‚quences, ‡a nous pose des problŠmes. Vendre un appartement … Choisy, on sait pas si tu vas trouver qu'il est bien vendu et qu'on aurait pu en tirer mieux. elle rejette la responsabilit‚ sur moi.
- Mais ‚coute, alors maintenant...
- Si c'est trop vite fait ce sera un peu … perte.
- Il est pas question de le vendre … perte comme s'il y avait eu le feu. A ce sujet, il y a eu des frais consid‚rables d'incendie … Choisy?
- Oui il y a je crois..., l'assurance a propos‚ je crois un rŠglement … 500 000 francs pour refaire l'appartement br–l‚, la facade et l'escalier en plus des d‚gƒts dans les appartements voisins et tout est remis en question parce que la vieille femme ‚tait pas assur‚e 211 mais quand j'‚tais … Paris, Maman avait affich‚ dans l'entr‚e du 32 av. de Choisy une demande pour que les locataires lui donnent copie de leur police d'assurance et que son tuteur veut revoir le devis … la baisse parce que comme c'est elle qui va payer sur ses deniers … elle, il essaie de limiter les d‚gƒts. Donc c'est immobilis‚, on n'arrive pas … commencer les travaux, c'est la merde.
- Ca doit pas ˆtre joli.
- C'est toujours dans le mˆme ‚tat.
- Et puis ‡a doit sentir mauvais aussi.
- Non ‡a...
- Ca sent pas le br–l‚?
- 220 Non, ‡a sent pas le br–l‚. Ca a ‚t‚ nettoy‚ si tu veux, mais pas repeint quoi. Mais l'appartement il est toujours dans le mˆme ‚tat. On n'a touch‚ … rien, mˆme pas le bordel cram‚.
- Et elle a ‚t‚ br–l‚e la dame?
- Non non, elle est … l'h“pital mais parce qu'elle est un peu ga- ga, mais elle a pas ‚t‚ atteinte dans son corps
- bon d'accord
- mais dans la tˆte, un peu, oui.
- (soupir) Pendant que j'y pense je voudrais te demander le num‚ro de t‚l‚phone de plusieurs de nos frŠres et soeurs...
- Oh ben attends alors, je vais vite chercher mon carnet, il est juste en-dessous.
- Bon j'y suis, alors tu veux qui?
- Ben tout le monde parce que j'ai essay‚ d'appeler Norbert, il n'est pas chez lui.
- Oui, il est chez Fran‡ois.
- Et puis il y a des num‚ros qui sont plus... le num‚ro que j'avais de Sophie a chang‚.
- Bon, tu veux AgnŠs?
- Je veux tout le monde, j'ai Norbert....
- Alors AgnŠs....
- Elisabeth....
- Sophie
- Fran‡ois... Norbert y est l… en ce moment mettant au point un attentat contre ma vie.
- Quand est-ce qu'il va rentrer … Paris?
- Euh, il ne m'a pas dit hein, je pourrais pas dire avec certitude. Ca m'‚tonnerait qu'il soit parti plus d'une semaine. Il est parti vendredi donc...
- En moto?
- Non non, il est parti en train. (se gratte la gorge deux fois) Il a pas de moto en ce moment. (gros soupir)
- Il a des vacances en ce moment?
- Oh il a pris des vacances comme ‡a. Je crois que dans la boŒte o— il bosse m‚pris du travail il y avait pas trop trop d'urgence et puis il avait besoin de se ressourcer parce que il a, je crois qu'il a quitt‚ S‚verine. Je ne sais pas si c'est d‚finitif ou pas, mais ‡a brassait un peu dans sa tˆte et il avait besoin de se remettre un peu (inspire)... 276 au calme.
- Je comprends.
-Tu la connais S‚verine?
- Oui, briŠvement, tu sais c'‚tait bonjour-bonsoir.
- Bon attends, je vais voir la suite de la lettre, s'il y a autre chose sur lequel je voulais discuter. Parce que j'ai envoy‚ un fax … Maman pour qu'elle m'explique quelque chose et elle m'a r‚pondu qu'elle partait … la FlatiŠre...
-Oui, elle y est l…, mais euh, 286 disons que Maman, elle a pas, elle a pas particip‚ … la r‚daction de la lettre, hein.
- Ben oui puisqu'elle ne l'a pas sign‚e.
- C'est ‡a oui...
- Non mais je voulais lui poser des questions. Quand mˆme si vous d‚cidez de faire un partage … six elle doit bien ˆtre au courant.
- ... Euh... euh, pfff, je crois que c'est... si tu veux des r‚ponses nettes, et moins ‚vasives... parce que moi j'ai compris si tu veux quand on me l'expliquait mais j'‚tais trŠs consciente que au moment de le r‚-expliquer je serais un peu vaseuse, quoi. Tu vois c'est un peu comme ‡a dans ces histoires l…. Moi sur le moment je suis tout ‡a de prŠs, je fais attention, je pose des questions tant que c'est pas clair dans ma tˆte et puis ensuite je pense … tellement d'autres choses que... je suis pas trŠs nette, l… hein. (admet qu'elle est incapable de justifier ses actes)
- T'as du mal … faire une synthŠse. Oui, je comprends.
- MaŒtre Laurent, t'as pas de... tu ne te sens pas … l'aise avec lui?
- C'est … dire qu'il a pas vraiment r‚pondu … mes questions. Il me dit que dans certaines conditions un partage … sept pourrait ˆtre possible mais je n'ai pas compris exactement dans quelles conditions. Il faut que je relise la lettre et que je m'y repenche.... Attends, laisse moi voir la lettre de Norbert. "C'est la raison pour laquelle il n'est pas possible de te verser tous les loyers de Pantin." Bon, ‡a je t'ai dit qu'on peut faire un acte notari‚ et que ce n'est pas un problŠme, donc j'ai pas besoin d'acheter de l'immobilier pour avoir cet argent. Mais comment est- ce que c'est possible de ... il dit "ceux-ci.. c'est … dire euh... attends je reprends le paragraphe.
- Hmmm...
"C'est la raison pour laquelle il n'est pas possible de te verser tous les loyers de Pantin. Ceux-ci seraient par contre disponibles dans le cadre d'un plan de financement pour une acquisition de ton choix par acte notari‚". 320 Bon ‡a veut dire qu'il y a quand mˆme des fonds disponibles.
- Ca veut dire que, oui, que ‚ventuellement pour financer quelque chose ... de foncier donc avec notaire, enfin moi j'ai compris ‡a, il y aurait forc‚ment des solutions pour euh, pour faire un plan de financement pour que ce soit euh, pay‚ par l'indivision et sur ta part quoi. Moi je disais "Mais quand Sophie a eu besoin d'acheter, c'est la plus r‚cente demande et celle qui pourrait ressembler le plus … la tienne, on a bien trouv‚ une maniŠre d'arranger son plan de financement pour que ‡a roule, alors si Brigitte demande, pourquoi nous on trouve pas? Et le notaire disait "Oui, pour un financement on peut trouver des moyens mais on ne peut pas envoyer de l'argent liquide."
- Oui, mais tu sais dans quoi je vis? Je vis dans un taudis o— il y a des rats et des cafards.
- Oui, ‡a...
- Tu le sais?
- On m'a racont‚, oui.
- Alors comment est-ce que vous pouvez, vous mes frŠres et soeurs et ma mŠre, trouver ‡a normal?
- Personne ne trouve ‡a normal.
- Vous n'avez pas l'air de vous inqui‚ter du tout parce que chaque fois que je demande...
- Qu'est-ce qu'on peut faire? le problŠme notarial est d'aprŠs eux insurmontable On ne peut pas venir...
- Mais ‚coute, V‚ronique, quand j'ai demand‚ ma part des Hurlevents, parce que les Hurlevents je vais jamais y mettre les pieds...
- Mais tes demandes elles ne correspondent pas … des choses possibles.
- Mais si.
- C'est toujours science fiction tout au moins
- Pourquoi? Pas du tout V‚ronique, c'est pas parce que je suis pas une mŠre de famille et que je suis c‚libataire. Ecoute, chacun a le droit d'avoir le style de vie qu'il veut, n'est-ce pas?
- Oui, j'en suis trŠs consciente.
- En plus j'ai pas un style de vie scandaleux?
- Si on vendait les Hurlevents, c'est ‚vident qu'il y aurait ta part … t'envoyer.
- Je parle pas de vendre les Hurlevents.
- On ne peut pas trouver l'argent si on ne vend pas les Hurlevents. Tu crois qu'on trouve l'argent o—?
- Mais ‚coute, Papa il a laiss‚ plein de liquide.
- 357 Oui mais ‡a, c'est vraiment trŠs os‚ d'y toucher et ‡a a d‚j… ‚t‚ partag‚.
- Moi j'en ai rien eu. J'en ai eu qu'une pinc‚e.
- De ce qu'on appelait "la valise"?
- Oui.
- Tu estimes que tu n'as as eu toute ta part.
- Oui.
- Bon ben ‡a, je vais poser la question.
- Maman m'avait dit qu'il y avait un million en liquide par personne.
- Ah non, ‡a c'est l'h‚ritage ‡a hein.
- Non, elle avait dit en liquide, en plus de l'h‚ritage.
- Ah non, non non, il y avait pas tout ‡a, c'est de la science fiction.
- Arrˆte avec ta science fiction!
- Ah non non, excuse moi...
- V‚ronique, tu m'insultes ou quoi?
- Ah non non, excuse moi...
- Ha non, excuse moi si je l'ai dit deux fois... Non, il y a pas un million de francs en liquide par personne.
- Bon ben c'est ce que Maman m'avait dit. Je ne l'ai jamais r‚clam‚
parce que chaque fois que je demande quelque chose elle trouve toujours des excuses pour ne pas me le donner. Alors j'ai demand‚ qu'on me rachŠte ma part des Hurlevents et Me. Laurent jusqu'… juillet dernier m'a dit que oui, il m'a demand‚ mes coordonn‚es bancaires...
- Je sais que c'‚tait...
- et puis qu dernier moment il me dit "Certains de vos frŠres et soeurs ne sont pas d'accord" alors qui est-ce qui n'est pas d'accord?
- Je crois que c'‚tait AgnŠs.
- Et pourquoi est-ce qu'elle est pas d'accord?
- Parce que elle est en froid avec toi pour des histoires que vous avez eues en Am‚rique au moment o— elle est pass‚e. elle me blƒme pour ma r‚action … son ignoble comportement en 1989
- Ah bon, ben pourquoi elle m'en parle pas?
- Je crois qu'elle t'a ‚crit et que t'as pas voulu prendre la lettre.
- Hein? Elle m'a pas ‚crit.
- T'as pas retourn‚ une lettre qu'elle t'aurait ‚crite de retour des Etats-Unis? Enfin, ‡a c'est pas mes histoires.
- Non, j'ai jamais re‡u de lettre d'AgnŠs...
- Retourn‚e … l'envoyeur? Non?
- Non. Alors en plus il ne me dit pas qui, il me dit "certains de vos frŠres et soeurs" et ‡a m'oblige … soup‡onner tout le monde. Si elle a un problŠme avec moi au niveau personnel, ‡a n'a rien … voir avec mes droits en ce qui concerne la succession.
- Il suffit que l'un de nous dise non pour que ‡a enraye toute la machine.
- Pour que je ne puisse rien avoir. Alors vous vous passez le ballon, hein, une fois c'est AgnŠs qui dit non, une autre fois c'est Elisabeth ou je sais pas qui. En tout ‚tat de cause, ces 100 000 francs qui corresondent … ma part des Hurlevents, au dernier moment Me. Laurent m'a dit "Ah, c'est pas possible." Et puis aprŠs il m'‚crit "Bien que les fonds soient disponibles je ne peux pas vous envoyer cet argent." Alors tu comprends, c'est un peu gros tout ‡a. On dirait vraiment qu'il y a une volont‚ de me d‚poss‚der.
- Si tu le vois comme ‡a, oui, je comprends.
- Tu comprends que je le voie comme ‡a?
- Ben je comprends, oui, en mˆme temps je me mets … ta place, vu le sc‚nario, de loin comme ‡a, ce genre de retournement et tout ‡a parait suspect hein.
- C'est pas que ‡a parait, c'est que c'est suspect.
- Non, moi je pense pas que ‡a le soit mais moi euh ... (long silence) moi je suis un petit peu perplexe quant au fait que tu signes pas pour les ventes de Pantin parce que ce serait le seul moyen d'en sortir vite, quoi. Je vois pas d'autre moyen.
- Ecoute V‚ronique, la raison pour laquelle je ne signe pas Pantin, c'est parce que pendant les trois ans qui ont pr‚c‚d‚ le d‚but o— il a ‚t‚ question de vendre Pantin, Me. Laurent m'a fait comme on dit le coup de la carotte, en me disant "dŠs que le Pr‚ St Gervais sera vendu, on pourra vous donner une part de votre h‚ritage. Et une fois que le Pr‚ St Gervais a ‚t‚ vendu, ...
- T'as rien eu.
- Voil…. Alors c'est du ch... c'est quoi c'est de l'extorsion ‡a, me faire des promesses et puis ne pas les tenir au dernier moment? Il a obtenu ma signature en me faisant des promesses et au dernier moment il ne les a pas tenues. Je suis pas une imb‚cile quand mˆme, j'aime pas qu'on m'insulte, qu'on insulte mon intelligence, faut pas... je sais pas ce que vous vous imaginez de moi mais, je ne suis pas handicap‚e mentale, et je n'ai pas tellement de preuves que vous mes frŠres et soeurs, vous vous comportiez avec beaucoup de d‚cence vis-…-vis de moi... (long silence) Alors... le partage en six, ‡a me fait rigoler hein. S'il faut que quelqu'un meure, dites-le moi, hein, si vouv voulez que je me suicide, s'il vous plait ne vous gˆnez pas, je me sens un petit peu de trop dans la famille.
- Non mais c'est six parce qu'il y a six accords.
- Pardon?
- C'est six parce qu'il y a six accords, pas parce qu'on devrait ˆtre que six. Mais AgnŠs n'a pas sign‚ la lettre
- Ben ‚coute, c'est un petit peu ce qui... le ton de la lettre, je ne sais pas si c'‚tait involontaire, mais on dirait vraiment qu'il y a quelqu'un en trop hein.
- Tu trouves? Dans le ton de la lettre?
- Ah oui.
- Non.
- Pr‚voir que quelqu'un va mourir comme...
- Non tu sais, c'est vachement d‚licat, on peut pas faire un plus, on est forc‚ment jug‚ sur ce qu'on fait. Moi ‡a m'a d‚g“ut‚e de prendre des initiatives parce que on peut ˆtre euh..., on peut ˆtre jug‚ sur des initiatives prises alors que si on ne fait rien ben on a les mains propres, hein, c'est s–r. 443 Elle dit que je critique la d‚cision pour le plaisir de critiquer. Elle joue culpabilit‚ en impliquant que je ne prends pas d'initiative et que c'est facile pour moi de critiquer. Mais je suis seule contre eux tous, ou plut“t ils sont tous contre moi et ma d‚cision est de d‚fendre mes int‚rˆts.
- Tu veux dire qu'on ne peut rien faire sans se salir les mains?
- Ben, euh, on est criticable dŠs qu'on pose des actes. oui, je critique pour le plaisir de critiquer.
- Oui mais la bonne foi, la bonne foi...
- On n'a vraiment pas pens‚ t'insulter et puis tu le prends quand mˆme un peu comme ‡a. je prends la mouche.
- Moi, ce qui compte pour moi, c'est les r‚sultats. Vous pouvez me donner toutes les excuses que vous voulez, hein...
- 454 Tu vois, moi j'en ai pas tellement des excuses, je suis trŠs... trŠs mal plac‚e pour en donner, moi de toute fa‡on … tes yeux je suis trŠs bien nantie, et c'est vrai quoi. Je sais pas, tout ce que je peux dire ‡a peut se retourner contre moi, j'en sais rien, j'ose plus, quoi.
- Hmmm
- Et puis tu vois, bon, au niveau juridique et notarial et tout j'ai pas vraiment beaucoup d'argument … t'exposer hein. mais nul n'est cens‚ ignorer la loi. Elle a sign‚ la lettre.
- C'est vrai parce que c'est ind‚fendable de faire un partage … six quand il y a sept h‚ritiers. Hey. Et c'est en opposition avec l'article du Code Civil sur les successions, le premier article sur les successions c'est que nul ne peut ˆtre contraint d'ˆtre dans l'indivision. Alors vous avez tous profit‚ d'un partage partiel...
- Pas tous.
- Presque
- Mais Norbert a rien
- Mais il a la jouissance quand mˆme, il a la jouissance d'un appartement, tu vas pas me dire qu'il paie un loyer quand mˆme.
- Il est retenu sur... sur son h‚ritage. Et Elisabeth n'a encore rien demand‚. Elle a demand‚ … ce que les 473 Hurlevents ne soient pas vendus et … ce que ce soit en partie sa part, mais c'est pas fait quoi.
- Mais est-ce que vous vouliez vendre les Hurlevents, vous?
- Ben moi j'‚tais pas contre parce que j'y vais pas du tout du tout depuis au moins cinq - six ans. Et o— ses gar‡ons ont-ils pass‚ leurs vacances pendant ce temps?
- Oui. Mais Elisabeth, si elle veut aller aux Hurlevents, elle peut y aller quand elle veut? Mˆme si le papier est pas … son nom, elle peut avoir la jouissance des Hurlevents dŠs qu'elle veut. La clef est chez la voisine.
- On ‚tait pour vendre, pour avoir aussi cette part l… en liquide. Est-ce pour vendre les Hurlevents que des travaux ont ‚t‚ faits il y a cinq ans? Non, c'‚tait pour rendre la maison plus accueillante pour un plus grand nombre. Bon, vu qu'on ne vend pas, on renonce pour le moment … notre part mais c'est emmerdant parce que ‡a donne pas la liquidit‚ qui aurait arrang‚ les choses. Enfin arranger les choses... arranger en partie. Bon ‚coute, qu'est-ce qu'on peut dire? Parce que moi, suite … ton coup de t‚l‚phone je veux bien faire une enquˆte quoi, par exemple me renseigner sur le compte en Suisse, euh, qu'est-ce qu'on avait dit d'autre?
- Le compte en Allemagne
- Allemagne, et puis sur ta part de ce qu'on appelait "la valise",
- Oui, et puis le surplus net qui provient de la vente du Pr‚ St Gervais
- Voil… oui...
- et qui au lieu de m'ˆtre envoy‚ comme il avait ‚t‚ promis depuis si longtemps a ‚t‚ plac‚ en bons UNOFI.
- Au lieu de mettre en loyer?
- Au lieu de me le remettre comme il m'avait ‚t‚ promis par Me. Laurent
- D'accord, oui
Bon, ben je note ‡a dŠs que je raccroche et puis je questionne ben, cette semaine si tu veux me rappeler mais, non je veux bien que tu me rappelle.
- Oui, je te rappellerai dimanche prochain.
- D'accord.
- D'accord?
- Merci V‚ro. Dis moi, dis moi un peu … ton sujet, comment ‡a marche la d‚coration?
- C'est z‚ro mais bon, l… je suis vraiment … la crois‚e des chemins, je peux pas assumer cette situation l….
- Tu peux pas quoi?
- Je peux pas rester dans cette situation de ch“mage, j'arrive en fin de droits, j'ai toujours pas de boulot donc je crois que je vais changer de secteur. J'ai une proposition... j'ai eu un entretien de deux heures euh, l'autre jour l…, pour faire de la ... de l'encadrement d'un ... de SDF dans le cadre de la (ton ironique et m‚prisant) r‚-insertion sociale par le travail.
-Comme c'est beau!
- Passionnant. Voil…. En gros, tu vois, je vais faire peut ˆtre ce truc si je suis s‚lectionn‚e et quelles sont ses qualifications pour ce travail?
- Oui
- Parce que tu te doutes qu'il y avait du monde au portillon...
- Oui.
- Je repartirais sur des contrats … dur‚e ind‚termin‚e, c'est … dire tu vois, un salaire fixe, ‡a me permettra de me remettre … flot parce que je suis euh...
- Ric-rac
- Oui, je suis complŠtement … sec. mais au moins elle n'a pas … payer de loyer. Au fait, et ses imp“ts en tant que propri‚taire de sa maison?
- Oui...
- Je crois que je peux compter sur 70 francs par jour
- Hmmm
- Par une allocation de fin de droits des ASSEDIC.
- Oui? Et tes f...
- Sinon, si je fais pas ‡a j'avais envie de cr‚er ma soci‚t‚... et puis je peux faire un stage de formation … l'entreprise pendant un mois et demie o— je vais apprendre la gestion.
- Et tu voudrais former ta propre soci‚t‚ de gestion?
- Ben non, non non, je ferais de la gestion pour savoir g‚rer ma soci‚t‚.
- Ah oui...
- Et ma soci‚t‚ elle serait.. mais bon c'est un peu de l'utopie ‡a hein, parce que je suis pas... mais bon je peux avoir des fonds par l'Etat pour cr‚er mon propre travail, (mˆme si elle est propri‚taire de sa maison? quand on lui demande une quittance de loyer comme justificatif de domicile, qu'est-ce qu'elle pr‚sente? donc je vais peut ˆtre faire ‡a, c'est un service d'accessoiriste pour euh le cin‚ma, mais par Minitel photo et par un circuit Meris sur ordinateur et tout tu vois.
- Oui je vois.
- C'est pr‚senter une espŠce de catalogue d'529 objets rares, d'objets de cr‚ation sur ordinateur.
- Mais pourquoi est-ce que tu les vendrais seulement dans le milieu du cin‚ma...
- C'est de la location hein, location d'objets.
- Ah d'accord. Et tu en as collectionn‚ d‚j… des objets?
- C'est une collection de photos et ‡a resterait un stock qui appartient … des collectionneurs, … des cr‚ateurs...
- Ah d'accord... et qui seraient d'accord pour les louer
- Oui, je mettrais en rapport les gens, quoi.
- Et toi tu prendrais une commission au passage.
- Sur la location, sur le transport, et puis sur la recherche d'objets, parce que j'aurai jamais exactement ce que les gens recherchent, donc je ferais de la recherche et puis de la copie en atelier, pour le cin‚ma on fait souvent des copies pour pouvoir casser, ou tu vois...
- (laughs) Ah oui, faut pas casser le vase de...
- inonder ou enfin tu vois ... ‚vident donc... copie et puis bon, il y a des tas de d‚riv‚s qui peuvent ˆtre int‚ressants quoi. quels d‚riv‚s? Voil…, en gros...
- Bon et dis-moi en vitesse, tes fils, comment vont-ils?
- Ca va bien, ils ont bien la pˆche et ils sont grands, ils font du sport, ils sont sportifs,
- Bien!
- Ils ont parfois le Blues parce que ils voient que le monde est fou mais pas autant que la famille! et... ils savent pas trop ce qu'ils vont pouvoir faire pour que ‡a change, mais disons que ils sont quand mˆme euh... par rapport aux autres ados ils sont super sympas et puis...
- Ils ont pas de problŠmes euh... euh je veux dire dans leurs rapports sociaux?
- Non, non
- Ils sont bien int‚gr‚s?
- Ah oui, ca coule bien.
- Ah bon, je suis contente
- C'est souple, c'est vivant, c'est dr“le, y a de l'humour, hein, non non, c'est une famille sympa, ma famille (rire faux)
- Ah, ben je suis contente.
- Ouais, pour ‡a, heureusement que j'ai ‡a parce que tout le reste c'est assez d‚sesp‚rant par exemple les hommes, ‡a colle pas quoi.
- Ah oui, tu me dis ‡a, hey.
- Ca va jamais. Ouais ben toi, je me pose plein de questions mais il faudrait des heures!
- Ouais. Ton homme-araign‚e, l… c'est...
- Il est mort.
- Ah bon!
- Oui
- Il est tomb‚ d'un...
- Il est tomb‚ dans une chemin‚e mais il n'‚tait mˆme pas en train de travailler, il rep‚rait le boulot du lendemain cela fait partie de son travail et il y a des planchers de protection qui se sont effondr‚s sous lui, ils ‚taient deux et ils sont tomb‚s tous les deux.
- Oh mein! Dans une haute chemin‚e?
- Ah, c'‚tait sept ‚tages, c'est fou hein.
- Oh, quelle horreur!
- Ca a ‚t‚ une chute mortelle pour l'un et gravement accident‚ pour l'autre.
- Oh, quelle trag‚die!
- Oh il y a deux ans et demie, trois ans... Voil… et puis...
- Mais c'est vrai que les hommes et les femmes sont sur des... sont en guerre, hein, c'est vraiment horrible, c'est une guerre civile entre les sexes.
- Tu trouves? A ce point?
- Ah oui, mais il y a une haine.
- Ah non, moi je ne vis pas ‡a comme ‡a tu vois, quand mˆme c'est pas si fort ici, hein.
- soupir.
- Non non, il y a de la m‚fiance, il y a beaucoup de d‚fiance mais pas haineux, non, quand mˆme pas, enfin (rire) pas comme je le vis.
- Ouis, non mais il y a quand mˆme beaucoup de crimes contre les femmes
- Ah oui...
- Des crimes passionnels
- Ah oui...
- Aussi bien les femmes qui tuent leur homme que les hommes qui tient leur femme. Soupir. Et puis bon.
- T'en connais des bien quand mˆme?
- Non. Moi je suis... je suis... Je vis comme une hermite.
- T'as renonc‚?
- Comment?
- T'as renonc‚ … avoir de l'espoir ou des...
- C'est pas ‡a, c'est que je suis dans une p‚riode o— je sens qu'un homme n'est pas la premiŠre chose dont j'ai besoin.
- Oui, parce que tu veux assurer d'autres choses avant.
- Bien par exemple si j'avais mon h‚ritage, (laughs)
- Ah oui,
- ‡a me faciliterait d‚j… les choses...
- Oui...
- parce que si je rencontre quelqu'un de d‚sint‚ress‚, c'est quand mˆme plus euh...
- plus sereine, plus disponible
- Ben oui, c'est quand mˆme plus engageant de...
- d'avoir affaire … une femme qui n'est pas () avec l'argent
- qu'est pas complŠtement pauvre comme je suis en ce moment. Et puis j'aimerais bien avoir de l'argent aussi pour lancer mon affaire de chapeaux.
- Oui
- Alors Maman elle me trouve toujours des excuses pour pas le faire mais … cause de ‡a je ne peux pas travailler.
- Non mais,... elle ne devrait pas donner son point de vue sur nos affaires personnelles elle se met de mon c“t‚ et se d‚solidarise de Maman.
- Ben oui, elle a pas … porter de jugement!
- Non mais ‡a, elle est infernale pour ‡a. c'est s–r que... moi tu sais, je vis assez mal le fait d'ˆtre trop prŠs de Maman, je ne la trouve pas redoutable tu vois, ni... malfaisante, mais c'est quand mˆme une femme qui a ‚norm‚ment d'emprise et mine de rien qui...
- Elle veut contr“ler
- Ouf... Oui, on peut dire comme ‡a si on veut.
- Oui, elle veut contr“ler.
- C'est … dire que c'est parce qu'elle est inquiŠte, elle veut tout savoir pour ˆtre rassur‚e, l'excuse de Maman. Pourquoi ne peut-elle pas faire confiance … ses enfants? elle a pri‚ pour toi,
- Oui mais ‚coute...
- je sais pas, elle est veut trop savoir oui.
- Elle s'imagine... j'ai l'impression que les problŠmes que j'ai c'est elle qui me les a caus‚s et puis aprŠs elle prie pour moi. J'aimerais mieux qu'elle se, qu'elle me laisse tranquille vivre ma vie et qu'elle ne prie pas pour moi. Si elle pouvait euh, couper le cordon ombilical pour une fois, hein, et pas s'en servir comme d'une laisse, et me laisser faire ce que je veux de ma vie, 99 pour cent de mes problŠmes seraient r‚solus. Parce que...
- Mˆme … cette distance l… tu sens ‡a?
- Ah bien s–r, oui.
- Oh la la... comme de la t‚l‚pathie?
- Mais non mais elle a des gens, elle a des tas de relations … New York, qui me tiennent … l'oeil.
- Ah bon?
- Mai oui, je m'en suis aper‡ue.
- Oh la la!
- Alors ‚coute, c'est une violation de mon droit … la vie priv‚e, de mes droits civils. Elle n'a pas le droit de m'imposer ce que je veux faire de ma vie. Elle nous donne la vie, qu'est-ce que ‡a veut dire "donner la vie"? Ca veut dire donner. Qu'est-ce que ‡a veut dire donner? Ca veut dire "se d‚tacher" non?
- Oui... mais elle se sent 619 responsable, culpabilis‚e, et puis du coup elle se ... elle agit de travers mais ‡a c'est une question de ... sa propre formation, sa propre ‚ducation, d‚formation, et puis sa religion et puis tout quoi.
- Ben elle a peut-ˆtre besoin de voir un th‚rapiste elle, parce que c'est vraiment pathologique de sa part de s'immiscer … ce point l… dans les affaires de ses enfants.
- Oui, je lui demande souvent... je lui demande souvent de s'abstenir de poser des questions d'un certain style elle se met de mon c“t‚ parce que c'est impudique ou presque, quoi (rire)... mais enfin elle..., quand elle m'entend comme ‡a, ‡a va quoi, elle se calme pour un moment.
- J' ai l'impression que...
- Elle croit bien faire et aprŠs elle se rend compte qu'elle fait des boulettes et elle se retient.
- (soupir) mon impression c'est que...
- Mon impression c'est qu'elle se met en rivalit‚ avec ses enfants
- Ah oui?
- Et elle a l'impression que si ses enfants r‚ussissent, ‡a va la...
- Ben c'est la maniŠre de ces gens-l… elle se distance de Maman de vivre o travers les enfants quoi?
- Mais non mais c'est l'inverse, parce que moi j'ai l'impression que si je r‚ussissais ma vie ‡a la diminuerait. Elle est rivale avec moi comme si on ‚tait deux femmes du mˆme ƒge or on a une g‚n‚ration de diff‚rence et il se trouve qu'elle est ma mŠre. Quand des boxeurs boxent ensemble, les poids lourds sont avec les poids lourds, et les poids plume avec les poids plume, mais pas les poids lourds contre les poids plume.
- Oui, ‚videmment
- Bon ben c'est exactement ce qu'elle fait, avec tout le fric qu'elle a, avec sa position sociale de mŠre de faille de sept enfants catholique avec toutes ses bonnes oeuvres, elle se sert de ‡a pour me d‚truire. Parce que si je r‚ussis ma vie, elle va le consid‚rer comme un ‚chec pour elle.
- Tu crois?
- Ah Oui! Tu ne sais pas ce que j'ai v‚cu hein, au cours de mes 41 ann‚es, mais elle est responsable pour beaucoup des catastrophes que j'ai subies. Bon ‚coute, je vois que ‡a va faire plus d'une demie heure qu'on se cause.
- Oui. Tu me rappelle dimanche? J'essaierai d'ˆtre rapide. Et efficace surtout.
- Ouis. Tu vas faire un... tu vas poser des questions … droite … gauche
- Oui, enfin de droite … gauche, au moins de mon possible, je vais avoir les renseignements que tu me demandais. Je vais m'adresser … Me. Laurent certainement
- Oui, oui, d'accord. Peut ˆtre que t'auras des r‚ponses plus claires que moi, j'espŠre.
- Ben... oui... t'as d‚j… pos‚ des questions des comptes ailleurs? elle me fait mentir parce qu'elle sait que j'ai contact‚ l'aide judiciaire et leur ai parl‚ des comptes "ailleurs".
- Non.
- Bon ‚coute je vois puis je te promets (laughs) ben de te dire ce qu'on m'aura dit.
- D'accord
- C'est la moindre des choses.
- Je te remercie V‚ronique, alors je t'appellerai dimanche prochain.
- D'accord.
- Merci, au revoir.
- Je t'embrasse trŠs fort. Au revoir.

Mon. 4.18.94
- All“, est-ce que je suis chez Sophie.
- ... oui.
- C'est Brigitte.
- Ah! Comment?
- C'est Brigitte.
- ... Ah bonjour Brigitte.
- C'est Aurore?
- Aurore, oui.
- Ah bonjour.
- Bonjour. (noise on the line) Oh l…... on s'entend mal.
- Oui. Est-ce que Sophie est par l…?
- Ben non, l… elle est au boulot l…, elle est au travail.
- Hem ....
- Je lui dis de te rappeler ce soir.
- Oui. Je vais te donner mon num‚ro.
(I tell her)
- Alors, vous ˆtes dans une belle maison?
- Oh oui, elle est sympa. La il fait beau ces temps-ci
- Hmm hmmm
- Donc c'est parfait. Il fait pas encore trŠs chaud mais ... et toi ‡a va?
- Non ‡a va pas du tout.
- Ah bon.
- Non... parce que ta soeur, mes autres soeurs... je veux dire ta mŠre qui est ma soeur et mes autres frŠres et soeurs veulent pas me donner la part de l'h‚ritage de mon pŠre, de ton grand pŠre, je suis, je sais pas si tu es au courant mais je vis vraiment dans la pauvret‚ … New York.
- Oh l… l…. Ben non, je savais pas que c'‚tait … ce point l….
- Et je trouve... il y a des rats et des cafards l… o— j'habite...
- Oh l… l…..
- Et je trouve que... c'est vraiment m‚chant de la part de ta mŠre et de mes autres frŠres et soeurs de...
- Non mais … ce que j'ai entendu ils faisaient tout pour arranger les choses, hein.
- Mais non, ils font pas tout parce que si ils faisaient tout je serais pas dans cette situation l… hein.
- En tout cas je sais que Maman elle fait tout pour d‚fendre tes droits alors les autres je ne sais pas mais bon tu peux pas dire que Maman (t"intient") hein.
- Ben c'est justement pour ‡a que je veux lui parler... parce que ‡a ne va pas du tout. Bon, vers quelle heure elle va rentrer?
- Vers sept heures elle devrait ˆtre l….
- Bon. Tu pourras lui dire de m'appeler alors, s'il te plait.
- Oui, alors ‡a ira avec le d‚calage horaire? Tu seras pas trop d‚cal‚e? Ils font semblant d'ˆtre attentifs … mon confort sur des d‚tails mnimes.
- Non, ‡a ira.
- D'accord.
- Merci, au revoir.
- Je t'embrasse, Brigitte, au revoir.

Sophie calls. My tape recorder wasn't ready and it took a while to set it up without missing the conversation.
- All“?
- Oui. Maman est … la FlatiŠre actuellement. Elle est partie une semaine.
- Ah... attends, c'est pas la bonne lettre. Ah voil…. All“?
- Oui je t'‚coute.
- J'tentends pas trŠs bien.
- Oui, je t'‚coute. Tu m'entends?
- Non.
- Ben ‚coute, parle. T'as la lettre de Me. Laurent?
- Non mais je me suis tromp‚e de lettre (long silence) ah voil…. Oui alors... bon cette histoire de partage … sept, … six...
- Oui.
- Ca me semble trŠs vaseux cette histoire.
- Ben ‡a nous semble vaseux … tous. C'est vraiment un pis aller. elle d‚cline responsabilit‚.
- Qui est-ce qui propose ‡a?
- Ben tu sais, il y a que Me. Laurent qui connaisse tout ce qui puisse exister hein, nul n'est cens‚... alors il en avait parl‚ avec AgnŠs qui s'est arrang‚s pour avoir des entretiens particuliers avec lui, alors elle ben elle elle dit allons-y, et puis d'abord elle avait lanc‚ l'id‚e d'un partage judiciaire, moi je ne sais pas si t'‚tais inform‚e.
- Ben oui mais o— ‡a en est ‡a?
- Eh bien le partage judiciaire, moi j'‚tais pas d'accord...
- Pourquoi?
- Parce que ‡a co–te cher et puis que... pourquoi j'‚tais pas d'accord? Ben parce qu'il faut tout vendre qux enchŠres et que on est forc‚ment perdants!
- Pas forc‚ment! Pour vendre aux enchŠres c'est pas n‚cessaire. Bon de toute fa‡on on est tous h‚ritiers au premier degr‚, moi aussi bien que vous,
- Oui
- Alors pourquoi est-ce que je suis d‚cal‚e d'un rang et que... c'est absolument invraisemblable ce partage … six. C'est contraire aux lois du Code Civil.
- Ben ‚coute apparemment ‡a existe.
- Non.
- Moi je l'ai appris par Me. Laurent, j'ignorais.
- Non, non, ‡a n'existe pas. Et euh... chacun a le droit de demander un partage … n'importe quel moment, et moi depuis le temps que je demande ne serait-ce qu'une fraction de ce qui me revient, il y toujours des excuses.
- Oui, mais attends, moi si j'ai pu obtenir cette... ce prˆt pour la maison, c'est parce que il y avait la cave qui ‚tait en voie d'ˆtre vendue et que Papa avait d‚j… sign‚ les papiers, je crois avoir sign‚ une procuration pour la vente de cette cave donc il y avait pas besoin de la signature des autres. Mais en dehors de ‡a il y a pas moyen de lib‚rer de telles sommes pour l'un ou pour l'autre, hein.
- Oh, vous avez des combines.
- Mais ‚coute Brigitte, si tu veux pas croire ce que je te dis, moi c'est pas la peine qu'on discute. Pourquoi est-ce que tu parles de combine alors que, on te le dit dans notre lettre et ‡a c'est vrai, on ‚tait sincŠres, on a vraiment retourn‚ la question de toutes les maniŠres pour trouver une solution mais si tu signes pas il y a pas d'argent, on peut pas t'en donner.
- Mais si il y a de l'argent.
- Comment ‡a il y a de l'argent? On a fait tout un d‚compte, montrez-le moi on a pass‚ du temps … faire cette lettre, c'est pas pour te... pour t'entuber!
- Tu parles! Vous voulez me d‚poss‚der. C'est ‡a que vous voulez.
- Ecoute alors, 749 si elles arrivent … prouver que t'es malade mentale en effet il y aura moyen de te d‚poss‚der.
- Ha ha! Ah on en arrive l… hein!
- Et moi je prends ta d‚fense syst‚matiquement.
- Tu parles!
- Quoi tu parles? Quel int‚rˆt j'ai … te le dire si c'est pas vrai?
- Dis moi Sophie, tu te souviens quand on ‚tait all‚es … la Grande C“te.., c'‚tait quand j'‚tais de passage en 91? (mistake, it was 90).
- Oui, oui.
- Tu te souviens que tu m'avais demand‚ d'aller avec toi pour voir la valise au sous-sol?
- Oui.
-C'‚tait un coup mont‚ entre toi et Maman, ‡a hein?
- Mais pourquoi est-ce que tu dis ‡a?
- Mais oui...
- C'est faux!
- Mais oui, toute cette petite mise en scŠne, … me...
- Mais c 'est...
- A me demander... … me demander de porter la chandelle!
- Mais c'est faux Brigitte, tu te fais des id‚es!
- Mais t'as la tˆte malade toi aussi hein.
- Ecoute, moi ‡a me d‚range pas que tu m'accuses d'ˆtre malade, qu'est-ce que ‡a peut bien me faire.
- Qu'est-ce que tu voulais aller faire au sous-sol pour voir la valise?
- Eh ben moi je l'avais jamais vue cette valise.
- Et pourquoi t'avais besoin d'...
- Quand je t'en parlais c'‚tait comme magique, je voulais bien voir ce que c'‚tait.
- Sophie, pourquoi t'avais besoin d'aller en cachette au sous- sol?
- Mais pourquoi en cachette? On y est all‚es ensemble. elle m'implique dans le coup
- Mais tu voulais te cacher de Maman, tu faisais tout un grand mystŠre, chut, Maman est dans la cuisine.
- Ecoute alors vraiment tu t'en fais... tu t'en fais tout un cin‚ma.
- Ben oui parce que...
- J'avais complŠtement oubli‚ cette histoire l… alors tu pourras me dire tout ce que tu voudras j'en ai qu'un souvenir trŠs vague.
- Tu parles
- et je sais que je n'avais aucune mauvaise intention ni aucune arriŠre pens‚e...
- d'aller derriŠre le dos de Maman pour essayer de trouver la valise?
- Mais je m'en souviens mˆme pas!
- T'as la m‚moire courte, hein.
- Oui bon ben d'accord j'ai la m‚moire courte et alors qui est-ce que ‡a d‚range?
- Qu'est-ce que t'avais l'intention de faire?
- Aucune intention. Je te dis, je te dis que je me souviens mˆme pas de la fa‡on dont ‡a s'est pass‚.
- T'en as fait un grand mystŠre et t'as attendu que Maman aie le dos tourn‚ pour qu'on le fasse. Et tu m'as forc‚e … ˆtre complice avec toi, alors que moi j'ai rien … faire en cachette.
- Eh ben alors fallait pas venir, ‚coute, t'es quand mˆme... t'es quand mˆme raisonnable. maintenant elle dit le contraire de quand elle me mena‡ait de me faire enfermer chez les fous
- Ah voil…, voil…, tu m'as mis la bougie dans la main... hein... Voil…, ce que tu voulais faire, je vais te le dire. Tu voulais me forcer … me donner un comple... un sentiment de culpabilit‚ pour que j'ose pas demander … Maman ce … quoi j'ai droit. C'‚tait un coup entre toi et Maman ‡a.

(she hangs up). For a few seconds I stare at the receiver in disbelief then I realize. I thought those things happenend only in TV shows and cheap novels. I start to rewind the tape and when she calls back I'm not ready so I let the answering machine do the work.

- "Brigitte il s'agirait de savoir si tu veux ˆtre constructive ou si tu veux toujours ressasser des ragots ce qui n'avance … rien, hein. Alors moi pour essayer d'envisager quelquechose de constructif je veux bien discuter avec toi. Si c'est pour d‚lirer et raconter n'importe quoi moi j'ai pas de t‚l‚phone … d‚penser pour ‡a, hein. Alors si tu veux qu'on discute raisonnablement OK, si c'est pour ‚couter des ragots je suis pas l…. Je t'embrasse quand mˆme hein, au revoir."
Same day I call Internal Affairs re: death threat sent by fax by siblings. Officer says my log number is wrong. This time he is pretty cold and after asking me to hold on he ends the conversation shortly after he returns.

Tues. 4.19
Call again FBI. The guy hangs up on me.

Fri. 4.22
A young black man calls me in the street (Amsterdam and 100th) and asks where I got the beret I'm wearing. I say I made it and then I get into a conversation where I take my beret off my head and show him the inside and the draw string. He says he would be interested in selling them, that he knows somebody who sells on 125th street. But that's not exactly the right setting to sell my berets. Stupidly I continue to talk, saying he could visit the stores with some samples and I mention some problems I have with competition. I ask him if he's honest. He asks my phone and innstead I take his and his address. He says his name is Ya-ya, but that's his Muslim name. His real name is Ronald Howard etc.

After I return home I realize that it must be another trick to divert my energies into a bad trip. I knew I was in a bad trip when I spoke to him. I made the mistake to stop and talk to him because I was flattered that someone make an admiring comment about my beret. He's a black Muslim. Judging from my neighbors who chants himself into a transe every day, the guy who tried to be funny with the front door key and asked if he could ask me something, I don't feel they have much sympathy for women and therefore he was not the right guy for me. Besides my berets are definitely upscale and I didn't see this young man hitting the upscale stores.

Sat. 4.23
Receive Mom's postcard from La FlatiŠre. I think she's trying to prove her innocence by going to this religious retreat high in the Alps. "Bib darling, I entrust you to God with total confidence". It seems she's talking to someone who's duying, or am I being oversensitive?

Sun. 4.24
Call Vero.
V. (rire) J'espŠre que t'appelles pas trop tard. Quelle heure il est chez toi? fausse pr‚venance.
B. Eh bien il est 4 heures.
V. Du matin?! (the tone is affirmative-slightly doubtful. It is a tone she got from my mother. It's a tone that throws you off because you don't know exactly why she says it. Maybe she says it to make believe that she doesn't know much about my life in New York.)
B. De l'aprŠs-midi, de l'aprŠs-midi.
V. Ah bon. Ah ‡a va. (She pretends to be concerned with my well
being and comfort.) (Deep sigh.) Bon. Alors...(tone positive and efficient).
B. Tu as des r‚ponses?
V. Bon des r‚ponses sur les montants de... des comptes qui font pas partie de la succession j'en ai aucune parce que j'ai pas voulu parler avec Maman.
B. Ouais, elle est rentr‚e l…?
V. Non, elle ‚tait... bon elle est all‚e un temps … la FlatiŠre, aprŠs elle ‚tait chez Michel et Paulette...
B. Oui
V. Elle m'a appel‚e pour prendre des nouvelles de... de... fff...de ce qui se passait par rapport … des trucs … Pantin, voir s'il y avait des locataires possibles pour un appartement avenue de Choisy, tout …a et puis euh, j'ai h‚sit‚ … lui dire que t'avais appel‚ et puis j'avais pas envie parce que ‡a servait pas … grand- chose...
B. Oui
V. Quant … Me. Laurent je l'ai appel‚ et puis je lui ai parl‚ de ton appel.
B. Hmmm
V. Il disait rien, il m'a laiss‚e parler euh... je lui ai expliqu‚ donc que... que tu posais des questions et que tu trouvais que les r‚ponses ‚taient pas claires. Il m'a dit qu'il t'avait ‚crit un courrier euh comment il dit euh? (little laugh) "circonstanci‚" o— il y a des r‚ponses … tes points d'interrogation sur la lettre de Norbert, enfin de notre lettre
B. Oui. (sound disappointed)
V. Il m'a... par contre il m'a annonc‚ quelquechose dont j'avais pas ‚t‚ tenue au courant, c'est que t'as fait une d‚marche pour un partage judiciaire? (voice soft)
B. (firm) Oui.
V. Mais ‡a je le savais pas du tout moi, je l'ai appris l'autre jour.
B. Ben oui.
V. Mais c'est une d‚marche qu'on avait propos‚ de faire ben... … peu prŠs en mˆme temps, t'as fait cette d‚marche en janvier?
B. (sounds like I'm searching my memory)
V. Ici on en a parl‚ en d‚cembre et janvier quoi.
B. Ouai, c'‚tait ou en d‚cembre ou en janvier.
V. Ah ben on y a pens‚ en mˆme temps.
B. C'‚tait avant, avant que j'en entende parler de votre c“t‚.
V. Ah oui oui, en effet (sounds like one of Mom's lady friend who says "oui oui" all the time) and she ignores totally that I'm confronting her. She seems to say "What a coincidence". In fact she's denying that they pretended to request judicial intervention only to make me believe that it wouldn't be in my interest. They want to avoid judicial intervention because if they have to account for their actions to an authority higher than anyone in the family the're in trouble). (pause) Bon. Alors je sais pas trŠs bien o— ‡a va aller sauf que moi quand on en avait parl‚, j'avais compris que on allait brader quoi.
B. C'est pas n‚cessaire hein, c'est seulement un partage qui est sous la supervision de la justice.
V. Oui mais, il y a vente aux enchŠres!?
B. Pas n‚cessairement. Non, Ttt ttt. D'o— te vient cette id‚e?
V. Ben moi quand j'ai pos‚ des questions … l'‚poque sur le principe d'un partage judiciaire, j'ai compris, peut-ˆtre … tort, que les montants ‚taient fix‚s par ... par vente aux enchŠres quoi. Ca prenait trois quatre ans, enfin je me rappelle pas...
V. D'o— te vient cette information?
V. Du d‚lai?
B. Non, sur le rŠglement judiciaire?
V. Euh... d'AgnŠs je crois, parce que c'est elle qui avait euh... entendu parler de ‡a et puis qui avait euh... contact‚ Me. Laurent pour avoir euh... des explications euh... th‚oriques. (She emphasiwes the "rique" and the words ends on an up and heavy note).
B. Oui. Et toi tu fais pas de recherche de ton c“t‚...
V. Non (it sounds like "qre you kidding") j'ai vraiment pas le temps et puis moi je m'en remets vraiment...
B. Qu'est-ce que tu fais si t'as pas le temps? (sounds impatient)
V. … Me. Laurent.
B. Hein, qu'est-ce que tu fais si t'as pas le temps?
V. Hein? (laughs) Si tu voyais comme ma vie est compliqu‚e. Et puis en plus j'ai j'ai une confiance ... sincŠre quoi fff... en Me. Laurent quoi et j'ai pas envie de... de me plonger l…-dedans. Il faut dire que je suis pas dans un ‚tat d'urgence par rapport … ‡a parce que je pense que moi, personne ne me doit rien quoi, j'ai ‚t‚... tout est dans ma maison quoi.
B. Tu considŠres que ta maison constitue l'ensemble de ton h‚ritage?
V. Oui, et mˆme que je risque d'avoir … vendre mon appartement avenue de Choisy pour rembourser un trop per‡u.
B. Combien elle a co–t‚ ta maison?
V. Euh, avec les frais de notaire ‡a faisait un million tout juste.
B. Un million tout juste.
V. Ouais. Donc moi j'attends plus rien sauf des loyers s'il y en a encore quoi mais l'appartement qui m'est attribu‚ avenue de Choisy c'est un "loyer 48".
B. Oui
V. C'est des vieilles personnes qui y habite. Bon ce sera peut-ˆtre diff‚rent quand elles auront disparu mais je m'attends tout le temps au pire quoi, je m'attends … ce qu'il reste loi de 48 vu que y a des h‚ritiers, enfin des successeurs de cette femme titulaire du bail qui va... qui vont reprendre la suite et ‡a va rester loyer loi de 48 avec un loyer de misŠre quoi.
B. Ouais. Mais dans la mesure o— tous les appartements n'ont pas des surfaces identiques et o— ils sont soumis … des lois diff‚rentes, comment est-ce qu'on peut attribuer un appartement … untel, un autre … tel autre?
V. Ben d'abord il y a eu Maman qui avait par la loi, et puis il y a eu une conversion de son usufruit et de nue propri‚t‚, tu sais sur les appartements.
B. J'ai jamais re‡u aucun papier … ce sujet-l….
V. Attends.
V. Si, au tout d‚but... j'ai recherch‚ un petit peu des choses que je voulais avoir sous la main pour que... je devrais pouvoir si je ne m'‚nerve pas... voil… alors c'‚tait en f‚vrier 91 euh... qu'est- ce qu'on disait l…-dessus que je trouvais int‚ressant...
B. Mais cette convention je l'ai pas sign‚e moi.
V. Euh si alors attends, il y en a une j'ai vu ta signature je me suis dit qu'il fallait qu'on te la remette en m‚moire c'est celle- l… alors (she reads) "le partage de la succession s'effectuera aprŠs conversion de l'usufruit de Mme Picart en pleine propri‚t‚ par l'attribution … Mme Picart de la propri‚t‚ d'Emalleville, de cinq appartements de l'immeuble de l'ave. de Choisy non-soumis … la loi de 48 … son choix. Ceci sans soulte … sa charge ni … son profit." Ca c'‚tait le 9 mars 91.
B. Oui mais il y a ma signature l…-dessus?
V. Oui oui, l… tu l'as sign‚ hein.
B. Je me souviens pas d'avoir sign‚ ‡a.
V. Si, si, c'‚tait en partie ‚crit … la main et en partie frapp‚ … la machine. Sign‚ de nous tous je crois, sauf Elisabeth qui n'avait pas pu venir et qui s'est fait repr‚senter par AgnŠs.
B. Mais j'‚tais pas l… moi!
V. Ben c'est sign‚ de ta main euh.. be je sais pas … quel moment, t'as d– le signer par courrier.
B. J'ai pas le souvenir d'avoir sign‚ ‡a.
V. Bon tu peux pas le retrouver ‡a, du 10 mai 91?
B. Je sais que j'‚tais pas en France,... je sais que j'ai pas sign‚ ce document.
V. Non mais tu les gardes, les trucs?
B. Ah oui, je garde tout.
V. Bon ben si tu peux retrouver, peut-ˆtre pas maintenant parce qu'on va pas faire tout un rendez-vous t‚l‚phonique qui dure trop longtemps,
B. Oui
V. Mais 9 mars 91, c'est sign‚.
B. Oui je me souviens du document mais je me souviens que je l'ai pas sign‚.
V. Ah ben si...
B. Il y a eu aussi un... une autre convention que j'ai pas sign‚e.
V. Alors... f‚vrier 91 (long silence) Ce qu'il y a c'est que de toute fa‡on, tout ‡a toute... ces choses l…, ce que gŠre Me. Laurent, c'est la succession ...d‚clar‚e euh... … l'Etat et aux imp“ts tout ‡a, et ce dont on parlait l'autre fois, moi je peux pas en parler avec Me. Laurent, ila... il a rien … me r‚pondre sur ce qui n'est pas d‚clar‚...
B. Tu veux dire sur l'argent en Suisse etc..
V. Oui.
B. Je sais bien ‡a...
V. Donc de lui j'ai pas pu avoir de chiffres.
B. Oui, je comprends bien
V. Il ne le gŠre pas. Alors je voulais parler de ‡a avec Norbert et Fran‡ois mais les deux fois o— j'ai appel‚ Laborel je suis tomb‚e sur Maman.
B. Ah bon, elle est all‚e … Laborel?
V. Ben oui, comme je te disais tout … l'heure, elle ‚tait chez son frŠre Michel et puis Fran‡ois a insist‚ pour qu'elle pousse jusqu'… Laborel et comme Norbert y ‚tait ils y ‚taient tous quoi, et euh je suis tomb‚e les deux fois sur Maman alors les autres soit ils ‚taient couch‚s soit ils ‚taient sortis (brief laugh). Et tout … l'heure j'ai appel‚ ‡a r‚pond pas. Donc Maman est en voiture en train de rentrer. (Takes air) donc j'ai rien de nouveau mais si tu veux, moi ce que je sais c'est que … la r‚union l'autre fois, on ‚tait d'accord pour emprunter de l'argent pour te payer ta part officiellement, devant notaire et tout et... sachant que trŠs rapidement cet emprunt on pouvait le rembourser en vendant les appartements de Pantin.
B. Oui, ‡a c'est une solution qui a l'air faisable.
V. A mon avis c'est ce … quoi on va arriver et trŠs vite, parce que l'emprunt, on devrait pas avoir de problŠme pour l'obtenir, Me. Laurent disait que c'‚tait une chose possible.
B. Ouais.... c'est-…-dire qu'il y a... A combien se monte la masse totale de l'h‚ritage?
V. J'essaie de pas te r‚pondre sans document alors comme j'ai.
B. Alors vis-…-vis de la succession, ta maison elle en fait partie (doesn'it?)
V. Ah ben oui.
B. Donc...
V. Attends, tu dis "de la succession"?
B. Par rapport … la succession,
V. Non, c'est une part d'h‚ritage ma maison.
B. Alors....(she reads from a paper) Execution de la donation au profit de votre mŠre en totalit‚ et en usufruit... partage de la succession aprŠs conversion des droits en usufruit en droits ...
B. Non mais c'est le chiffre en millions de francs que je veux...
V. (reading) "Les attributions comprendraient pour Fran‡ois la pleine propri‚t‚ de la maison de Laborel, pour V‚ronique, sa dette, pour AgnŠs sa dette"... tu vois, c'est consid‚r‚ comme dette, moi ce que j'ai eu
B. Parce que c'‚tait une avance.
V. Voil…, oui. Tu veux les chiffres totaux? Alors (reading fast like she's skimming the text) Direction G‚n‚rale des Imp“ts... alors il doit y avoir un chiffre total … la fin. (long silence) Oh l… l…, alors vraiment, te donner un chiffre... (laughs)
B. Bon ok Donc toi tu attends encore une partie.
V. Un appartement qui me sera attribu‚.
B. C'est tout?
V. Oui oui, c'est tout, tout tout.
B. Parce que la d‚claration de succession, la copie que j'en ai eue, dit qu'on est chacun h‚ritiers d'environ 1,675 million de francs. Alors disons...
V. Droits de succession pay‚s?
B. Ouais.
V. Moi je n'ai pas ces chiffres; C'est des chiffres r‚cents?
B. C'est le chiffre qui est inscrit sur la d‚claration de succession.
V. Ah oui.
B. 1,6 million plus.
V. Oui, en biens et...
B. La valeur...
V. Oui mais il y a en espŠces et en immobilier. En tout tout tout.
B. Oui.
V. C'est comme si on vendait tout et qu'on se partageait en sept. Mais il y a la part de Maman, ben oui ‡a doit ˆtre compt‚.
B. La part de Maman (sounding "let's talk about this")
V. La part de Maman, oui il faut pas oublier qu'en fait c'est pas tous les biens de la famille Picart qui sont divis‚s parce que tant que Maman est vivante elle a quand mˆme des avantages.
B. Et c'est quoi ces avantages?
V. Ben normalement elle a tous les loyers qui tombent pour elle mais elle y a donc comment on dit, renonc‚, pour avoir Emalleville en pleine propri‚t‚, pour ˆtre chez elle et faire ce qu'elle y veut. Y faire ce qu'elle veut.
B. Plus avoir cinq appartements avenue de Choisy.
V. Voil….
B. Et tu crois que ‡a ‡a ne d‚passe pas la part … laquelle elle a droit?
V. Ah non parce que ‡a, c'est... c'est hyper-rigoureux hein les comptes l…. Sauf que on peut dire que les appartements qu'elle a choisis ont plus de valeur; Ils ont un balcon...
B. Ben elle a pris les meilleurs hein!
V. Oui, ben oui mais elle avait le droit de le faire.
B. (big sigh)
V. Ce qu'elle fait en ‚change et qui est quand mˆme consid‚rable, moi je tiens … le reconnaŒtre, ... et … le faire reconnaŒtre, c'est la gestion, parce que ‡a si on se payait un syndic, d'abord il prendrait...
B. On aurait beaucoup moins de problŠmes.
V. Ben ouais. Maintenant on pourrait le dire parce que le fait que ce soit elle qui gŠre ‡a cr‚e des soup‡ons par moment, est-ce que c'est bien fait et tout, mais c'est suivi par un... comptable et puis Catherine elle est vachement... elle est professionnelle donc en comptabilit‚ aussi.
B. Bon. (sounds relieved)
V. Bon, on travaille sur l'emprunt alors? Enfin, on travaille... on se branche dessus?
B. Ouais, attends. Tu lui a parl‚ des 300 000 (francs) qui ont ‚t‚ plac‚s en bons UNOFI?
V. Oui.
B. Alors qu'est-ce qu'il a dit?
V. Ben ‡a il nous a dit qu'il n'a jamais refus‚ de les mettre sur ton compte mais il faut que ce soit un acte officiel.
B. Oui, bon ben il n'y a pas de problŠme pour ‡a. On peut s'en occuper...
V. Tu peux venir pour r‚gler ‡a? Ici, ou ‡a te donne des boutons rien que d'y penser?
B. C'est un peu ‡a, et puis c'est pas n‚cessaire non plus. Je peux le faire devant le notaire consulaire au Consulat de France;
V. Oui, hm hm..
B. Mais les succession, les notaires sont familiers avec les transferts de fonds, je ne vois vraiment pas de problŠme.
V. Non, c'est pas la question du transfert de fonds, c'est que il faut qu'on puisse vraiment sortir du problŠme et liquider les histoires de gestion aussit“t. C'est-…-dire qu'il faut quand mˆme que ce soit donnant-donnant qui.
B. Comment ‡a donnant-donnant?
V. Ben que tu aies ta part d'urgence, et qu'en ‚change nous on puisse vraiment ˆtre s–rs qu'on peut rembourser envendant les appartements … Pantin, c'est-…-dire que il faut plus qu'il y aie de choses en ton pouvoir qui nous... qui nous gˆne quoi.
B. Ah voil…! Vous voulez tout le pouvoir, c'est ‡a hein?
V. Pour rembourser l'emprunt, … partir de ce moment l…...
B. Attends attends V‚ronique. On n'a pas encore parl‚ d'emprunt l…. On parle des 300 000 qui ont ‚t‚...
V. Ah non non... je pensais … si on faisait un emprunt.
B. Attends, attends. Pour le moment on en est … l'argent qui a ‚t‚ plac‚ en bons UNOFI...
V. Ah oui d'accord...
B. il y a un an.
V. Mais nous on veut compl‚ter pour que t'aies ta part en entier en empruntant.
B. Bon d'accord mais parlons d'abord de l'UNOFI et des 300 000 qui ont ‚t‚ plac‚s sur un compte porteur d'int‚rˆts bien s–r, depuis un an.
V. Oui...
B. Alors maintenant la premiŠre chose … faire c'est de r‚gler cette question de me transf‚rer la somme.
V. Oui..
B. AprŠs on parlera d'emprunt.
V. On parlera de quoi?
B. D'emprunt.
V. Oui mais l… on va ˆtre hors date et hors perspective pour euh... pour vendre quoi parce que (breathes in) non seulement il y a des trucs inoccup‚s parce qu'on veut surtout pas les louer … nouveau parce qu'il y a que des Turcs qui veulent bien louer ce genre d'atelier, magasin merdique, on veut pas retomber dans des combines dont on peut plus sortir donc c'est pas lou‚... enfin t'es au courant quoi, que les locataires qu'on y met c'est des locataires mer...diques, qui travaillent dans les appartements, qui d‚gradent tout sans jamais rien r‚parer...
B. Oui (sounds sad)
V. Ca rapporte rien du tout quoi, c'est... c'est chiant parce qu'on leur fait pas de bail tu comprends, alors ils... ‡a...
B. (impatient) Bon V‚ronique, ‡a pour le moment on en est pas … parler de ‡a pour le moment. On en est … parler...
V. Oui, mais on a les menottes...
B. On en est … compenser les in‚galit‚s. Je n'ai encore rien eu sinon une participation aux loyers nets. Alors la premiŠre chose … faire c'est de me faire parvenir cxes 300 000 francs plus int‚rˆts, et il n'y a aucune raison de mettre une condition … ‡a ‚tant donn‚ que toi t'as achet‚ une maison...
V. Non mais c'est pas en mon nom que je parle...
B. Non non non mais V‚ronique, tu parles au nom...
V. C'est une pr‚occupation r‚elle, je ne d‚fends aucun int‚rˆt de personne, sauf que je trouve que faudrait qu'on se mette d'accord sur un calendrier, ne serait-ce que ‡a (tone of strong sugggestion. Qgreeing on a calendar means my agreement to the sale of the building) c'est pas une question de faire pression ou quoi, mais je trouve que ce serait la moindre des choses.
B. (sighs in exasperation)
V. (tone very soft and reasonable) On a demand‚ des... des... je sais pas on a demand‚ une attitude … chacun de participation pour que ‡a aille bien, c'‚tait pas une pression, c'‚tait pas une exigeance, c'‚tait un souhait et on s'y est conform‚ quoi.
B. Ouais.
V. Bon. La c'est raide quand mˆme avec toi.
B. Mais ‚coute V‚ronique, ‡a fait quatre ans que Papa est mort et je n'ai encore rien re‡u de mon h‚ritage, comprends moi!
V. Norbert aussi il dit ‡a. Il a les boules.
B. Mais Norbert il habite dans un appartement.
V. Oui mais ‡a lui est compt‚. Si il veut monter une entreprise...
B. Bon d'accord mais il n'a pas … payer de loyer, il ne vit pas … l'‚tranger comme je vis, il a sa famille autour de lui, il a des amis et tout. J'ai rien du tout moi. Alors si quelqu'un doit faire acte de compr‚hension c'est vous vis-…-vis de moi quand mˆme. Vous avez tous achet‚ une maison, bon d'accord sauf Norbert et Elisabeth. Elisabeth elle est … plaindre? Elle a un mari qui gagne trŠs bien sa vie...
V. Oui mais elle parle de divorcer tout le temps, ‡a va pas si bien que tu crois aussi hein.
B. Bon elle est quand mˆme pas dans la merde.
V. (tries to interrupt)
B. V‚ronique, si elle divorce elle va avoir beaucoup d'argent (silence) hein, et puis le divorce ‡a n'a rien … voir avec la succession. Elle a quand mˆme des conditions de vie excellentes
V. Oui, elle...
B. Est-ce que tu peux en dire de mˆme pour moi?
V. Ben quand on sait pas, on rˆve que t'as choisi la bonne solution parce que la France c'est nul, et on peut aussi se dire que t'as bien raison...
B. Que j'ai bien raison de vivre parmi les... les...
V. Non mais quand sait la r‚alit‚, ‚videmment quand tu parles de cafards et de rats euh ‡a fait retomber tu vois mais euh... … distance on peut se faire des id‚es quoi.
B. Bon ben maintenant tu le sais, c'est pas une id‚e c'est une r‚alit‚. (silence)
B. (big sigh)
V. Non mais toi aussi tu te fais des id‚es … distance sur l'art de vivre et la facilit‚s qu'on a hein
B. Mais... ‚coute ce que je sais
V. Je veux pas que tu me plaignes mais
B. Je te plains pas, enfin dans un sens si je te plains
V. (tries to interrupt)
B. Pourquoi est-ce que je te plaindrais de toute fa‡on, t'es propri‚taire de ta maison?
V. Oui mais c'est pas ce qui fait le bonheur je veux dire.
B. Oh je sais parce que d'un autre c“t‚ t'as d– faire des concessions, moralement, tu vas pas me dire que t'as le sentiment que c'est trŠs juste, si tu habites dans une maison qui t'appartient alors que moi je vis dans un taudis, tu vas pas me dire que ‡a t'aide … te sentir plus viv...
V. Je crois que ‡a pourrait aller nettement plus vite, Brigitte, on n'en serait pas encore l… si t'avais ‚t‚ plus souple.
B. Mais j'ai ‚t‚ assez souple pour vendre le Pr‚ St. Gervais quand mˆme.
V. Hmm, il y avait des moments o— on savait pas...
B. Parce que... parce que... je suis dans un besoin d'argent constant
V. Oui mais t'as fait une pression qui t'a mal servie je trouve
B. Mais vous avez fait une pression sur moi aussi!
V. Je ne sais pas, c'est toi qui le dis hein.
B. Mais ‚coute V‚ronique, ce qui me fait parler c'est mes besoins, tu veux que je parle au nom de quoi?
V. Non mais tes besoins ils seraient d‚j… satisfaits parce que des acheteurs, pour Pantin, il y en a eu.
B. Non mais il est hors de question que je signe.
V. J'ai compris, mais si tu veux que ‡a traŒne beaucoup plus...
B. Mais c'est parce que c'est … cause de vous que ‡a traŒne. Ce qui traŒne c'est que vous me donniez ma part, ou une partie de ma part. Mais vous avez vraiment pas l'air de vouloir.
V. Non mais l'autre jour tu m'as dit "je ne signerai pour Pantin que quand j'aurai la totalit‚ de ma part.
B. Non non...
V. Alors moi je te propose qu'on fasse un emprunt. Tu dis non c'est pas la peine mais on va encore perdre du temps, si on doit y arriver autant le faire tout de suite. Alors je te propose de donner un claendrier quand mpˆme.
B. Attends V‚ronique. On va pas parler de calendrier maintenant, on parlera peut-ˆtre de claendrier quand j'aurai re‡u les 300 000 francs et les int‚rˆts qui sont plac‚s … l'UNOFI
V. Ouais... (long silence) Bon, c'est un pr‚alable (that is, it is already a commitment from me to agree to the sale of the Pantin building).
B. Ca sera d‚j… un premier pas en avant.
V. (silence) Ca me semble possible.
B. Ca te semble poss...
V. Si ‡a met dans l'embarras les finances pour g‚rer, on empruntera pour g‚rer alors.
B. Mais ‚coute, vous me parlez tous d'emprunt alors qu'il y a du fric partout. Alors attends, V‚ronique, tu vas me dire il y a du fric qu'on n'a pas d‚clar‚ au fisc.
V. On peut pas le mettre en circulation.
B. Alors … quoi il sert cet argent?
V. Ben il est bloqu‚.
B. Il est bloqu‚.
V. Il peut servir que pour des choses en liquide
B. Telles que quoi?
V. Je ne sais pas. Je ne sais pas parce que moi je me suis aper‡ue que les gens qui blanchissent l'argent de la drogue c'est parce qu'il peut pas circuler tant qu'il est pas blanchi.
B. Bien s–r;
V. Ca c'est tout un ‚tat d'esprit que nous on n'a pas parce que on n'a vraiment pas ‡a dans le sang ici quoi.
B. Ecoute, Papa c'‚tait vraiment un... un roublard de premiŠre, alors … mon avis il y a autant d'argent qui est dissimul‚ au fisc que d'argent d‚clar‚. Alors … quoi sert cet argent, hein? Ta maison, elle a ‚t‚ achet‚e avec quel argent?
V. Avec un chŠque de Papa, et puis ‡a m'embˆte de parler de ‡a mˆme au t‚l‚phone hein
B. Pourquoi?
V. Parce que c'est (laughs) c'est un peu... c'est c'est... (silence) sur les papiers c'est un emprunt … Elisabeth Geisel, le compl‚ment.
B. Le compl‚ment de quoi?
V. Le chŠque de Papa n'‚tait pas pour le total, ne repr‚sentait pas la somme totale. Donc officiellement j'ai un emprunt … Elisabeth geisel de 300 000 francs.
B. Et aprŠs tu me dis qu'il n'y a pas d'argent en Allemagne.
V. C'‚tait pas de l'argent qu'‚tait en Allemagne ‡a. C'‚tait de l'argent qu compte Geisel … Paris.
B. Ah oui oui, compte Geisel. Mais quand il y a eu ce type l… Guignard, Elisabeth elle a emport‚ l'argent en Allemagne.
V. Ah, c'est de ‡a que tu parles.
B. Oui, tu ne le savais pas?
V. Je suis pas s–re que tout soit en Allemagne.
B. Pas tout mais il y a uand mˆme une partie ui est cach‚e en Allemagne dans un compte au nom d'Elisabeth.
V. Ah d'accord, ‡a doit ˆtre ‡a alors.
B. Alors? Bon je te dis la premiŠre chose … faire c'est de me faire parvenir l'argent qui est plac‚ … l'UNOFI
V. D'accord
B. Et puis ce partage … six, j'aimerais bien voir une copie du partage … six.
V. Une proposition?
B. Oui, vous avez bien d–
V. Non il n'y a rien d'autre d'‚crit que ce qu'on a ‚crit sur la lettre parce que c'‚tait une discussion seulement verbale pendant la r‚union et aucun travail n'a ‚t‚ fait en France … ma connaissance. Il n'y a rien d'‚crit hein. Il y a rien de commenc‚ quoi.
B. Ah bon. Donc le partage … six c'‚tait une id‚e dans le vent un peu?
V. Ben c'‚tait une id‚e que Me. Laurent a soumise ce jour-l… pour que chacun puisse savoir de quoi il dispose en cas de n‚cessit‚ d'emprunt, pour faire valoir que l'un ou l'autre est propri‚taire de ci ou ‡… tu vois?
B. (dubious) Oui;
V. Et puis bon en cas de d‚cŠs de l'un euh pour simplifier la suite quoi.
B. Et c'est en cas de d‚cŠs, … cause de ‡a qu'il a propos‚ un partage … six?
V. C'est parce que chacun a besoin de savoir de uoi il dispose, et euh... mais c'‚tait sur Choisy je crois hein. Je crois pas du tout que ce soit sur Pantin hein.
B. Quoi?
V. Le partage … six.
B. Il n'est pas question ni de Pantin ni de Choisy, c'est en g‚n‚ral, ce partage.
V. A six avec chacun une part de toi dans chaque lot. Oh j'y comprends rien tu sais, je crois qu'on perd notre temps. Tu peux pas avoir un ‚change de elttres r‚gulier avec Me. Laurent pour avoir des choses ‚crites, des r‚ponses … tes questions?
B. Je t'ai appel‚e parce que tu as sign‚ la lettre et parce qu'il y a des tas de choses que j'ai trouv‚es bizarres et particuliŠrement la notion d'un partage … six et de donner comme raison que quelqu'un pourrait mourir d'un accident de la circulation.
V. Ben oui ‡a c'est une r‚alit‚ qui pŠse sur chacun de nous quoi.
B. V‚ronique, tu te souviens quand j'‚tais en France aprŠs l'enterrement de Papa?
V. Oui, t'avais une jambe bancale.
B. Oui; Et tu te souviens pourquoi?
V. C'‚tait un accident de v‚lo avec un bus.
B. Oui. Alors... et je t'ai dit comment ‡a c'est pass‚?
V. Ben oui, il t'a pas vue, il a braqu‚, il a pris un tournant? C'est ‡a non?
B. Non c'est pas exactement ‡a.
V. C'‚tait une voiture?
B. Non, c'‚tait un bus. Bon alors tu te souviens bien que j'avais eu un accident de la circulation?
V. Oui.
B. Alors pourquoi est-ce que vous me dites que quelqu'un pourrait avoir un accident de la circulation?
V. Ben .... on pensait accident mortel hein.
B. Je vois bien que vous pensiez accident mortel.
V. On a tous une voiture, on fait des tas de kilomŠtres et ‡a peut arriver … tout moment.
B. Oui
V. On parle d'un accident de voiture parce que c'est ce qui menace chacun le plus fr‚quemment, et puis bon c'est ce qui est le plus soudain, ‡a sert d'exemple comme ‡a, pourquoi est-ce que tu... t'attaches de l'importance … mon exemple? Parce que ‡a t'est arriv‚?
B. Ben oui, t'en parlais comme si ‡a ne m'‚tait pas arriv‚.
V. Non mais je pensais … un accident mortel Brigitte, un accident...
B. Mais j'ai failli mourir moi, V‚ronique, j'ai failli mourir dans cet accident! C'est grƒce … ma pr‚sence d'esprit que je suis pas morte, mais si j'‚tais tomb‚e le bus m'aurait ‚cras‚e. Alors tu me parles d'accident de la route alors qu'il y a quatre ans j'ai failli mourir dans un accident de la route, permets-moi de te dire que..
V. C'est maladroit; C'est ‡a que tu veux dire?
B. C'est c'est...
V. Tu veux me dire que je ferais mieux de me taire.
B. Non mais c'est quand mˆme... c'est choquant quand mˆme! Parce qu'en plus vous faites un partage … six sans me compter alors vous... et tu me dis qu'il faut faire un partage rapidement parce que... … cause d'un accident qui pourrait arriver!... Alors moi j'ai l'impression que je vais avoir un autre accident.
V. Ah la la!
B. Vous avez l'air d'ˆtre vachement bien inform‚s hein!
V. Non l… je ne comprends pas, pour moi c'est de la confusion dans ma tˆte, je sas pas quelle maladresse, quelle ind‚licatesse j'ai pu... enfin ‡a m'‚chappe vraiment, je suis pas dans l'‚tat d'esprit.
B. Vous pa.. vous parlez d'un partage … six, donc il y a quelqu'un qui saute
V. Mais non, le problŠme c'est pas ‡a, c'est que attends... les termes de la lettre... le problŠme c'est qu'on est six … ˆtre d‚sireux que... enfin toi aussi t'es d‚sireuse...
B. Alors pourquoi vous faite sun partage … six? Moi aussi je suis d'accord pour partager. (silence) Hein, V‚ronique?
V. Attends. (reads fro, the co-signed letter) "Ceux qui comme toi sont encore en attente s'impatientent pour toucher leur part et envisagent une autre option. Il s'agirait d'effectuer le partage … six mais dans ce cas tu resterais indivis dans chacune des six parts
B. Et pourquoi moi?
V. Mais parce que tu es r‚sistante.
B. Vous avez pas le droit de me forcer.
V. Non justement, c'est parce qu'on peut pas te forcer que c'est comme ‡a, on ferait les choses … six puisqu'on n'arrive pas … ˆtre sept d'accord, et tu serais propri‚taire d'un septiŠme dans chaque lot.
B. Voil…. Et si je voulais ce septiŠme? Disons que tu possŠdes un septiŠme de ma part. Et si je la veux comment est-ce qu'on va faire? Vous avez discut‚ de ‡a?
V. Je pense qu'on en a discut‚ mais je me rappelle pas de la r‚ponse.
B. Parce que c'est bien joli de proposer des solutions mais il faut aussi envisager comment les mettre en vigueur.
V. Moi quand j'ai entendu dire ‡a je me suis dit de toute fa‡on on le fera pas....
B. Et c'est pour mettre au point un
V. Moi j'ai dit de toute fa‡on c'est d‚bile ce truc, ‡a c'est jamais vu et je pense pas qu'on arrivera … cette solution bancale et … la limite moi je trouve que c'est du temps perdu de d‚velopper ce sujet l…, euh avec Me. Laurent, c'est du temps de perdu et puis lui il en a ras le bol que ‡a traŒne.
B. Et c'est pour en arriver l… que vous vous ˆtes r‚unis des quatre coins de France et d'Europe.
V. Ben franchement on ‚tait perplexes parce qu'on avait tous envie de d‚cider quelque chose et … part l'emprunt pour fqcilier les chose on n'a rien trouv‚ hein, et ‡a c'‚tait une proposition de notaire si tu veux mais moi je me suis dit qu'on le ferait pas et que c'‚tait pas la peine de se pencher ardemment sur le problŠme.
B. Oui mais t'as quand mˆme sign‚ la lettre.
V. Oui.
B. Ca voulait bien dire que t'‚tais d'accord.
V. Ca veut pas dire que je suis d'accord, c'est le compte rendu de notre r‚union tu vois, c'est des choses qu'on a envisag‚es.
B. Mais il est dit clairement...
V. Que tout ce qui n‚cessite ta signature est bloqu‚ donc faire les choses sans ta signature, ce qui serait une maniŠre d'avancer.
B. Ah voil… vous voulez...
V. C'est pas plus bˆte que ‡a.
B. Non mais, quand je serai dans la mˆme situation, que j'aurai autant d'argent … ma disposition que vous vous avez eu pour vous acheter une maison, alors l… on pourra en reparler.
V. Donc est-ce qu'on le fait cet emprunt ou pas? On n'a pas besoin que tu dises oui ou non pour le faire. On peut d‚cider qu'on te donne ta part sur des fonds emprunt‚s; tu vas pas refuser quand mˆme.
B. Non, j vais pas refuser
V. (quoting me) "Sinon donnez-moi UNOFI" mais si on d‚cide de te donner tout?
B. Attends, r‚pŠte?
V. Si on d‚cide de te donner toute ta part et non pas seulement la partie UNOFI, tu dirais pas non?
B. Non je ne dirais pas non.
V. Tout … l'heure t'as dit "pour le moment donnez-moi juste UNOFI.
B. Oui parce que un emprunt ‡a se fait pas en une semaine.
V. Ah oui d'accord.
B. Ca prend du temps, un mois ou plus.
V. C'est pour gagner du temps que tu dis "Non, UNOFI suffira dans le pr‚sent".
B. Pour le moment UNOFI ‡a peut ˆtre tansf‚r‚ trŠs rapidement.
V. Tu crois pas que les d‚marches avec le notaire du consulat, que ‡a va prendre du temps? (voice very szeet and subdued yet this is zhere she's the most cruel)
B. Mais non.
V. Non mais moi je veux pas chercher... je veux juste qu'on pr‚voie pour que tu soies pas d‚‡ue si...
B. Comment?
V. Si c'est pas en une semaine qu'on rŠgle la chose.
B. Non mais quand je dis une semaine c'est peut-ˆtre deux semaines mais c'est quand mˆme quelque chose qui peut se faire dans les brefs d‚lais?
V. Mais quand t'en as parl‚ … Maman elle disait pas non … ‡a?
B. Alors comment se fait-il que j'ai encore rien eu?
V. Non, je te demande, si elle avait une r‚ticence ou quoi, sur UNOFI.
B. V‚ronique, si il y avait pas eu de r‚ticence, j'aurais eu l'argent depuis un an et il aurait jamais ‚t‚ plac‚ en UNOFI parce que Me. Laurent m'avait promis que le b‚n‚fice net de la vente du Pr‚ St Gervais me serait attribu‚. Et il y a un an de ‡a.
V. Bon alors on en reste l…, perdons pas de temps.
B. Oui.
V. Conclusion, ben je l'appelle demain matin et puis je lui demande pourquoi c'est pas d‚j… fait.
B. En plus vous, vous n'avez pas le droit de vous opposer … ‡a.
V. Ah non!
B. D'autant plus que vous...
V. Non, on va pas s'y opposer, t'en fais pas, personne ne va s'y opposer si c'est fait devant notaire et c'est officiel.
B. Oui!
V. Non mais ‡a c'est
B. Alors restons en l…;
V. Y a pas l'ombre d'un doute, il n'y a aucune signature qui va manquer pour ‡a.
B. Alors je vois pas pourquoi ‡a n'a pas ‚t‚ fait il y a un an.
V. Ca tu sais ce sont les pr‚cautions de gestionnaire qui conseillent "gqrdez-vous des arriŠres, on sait jamais" et puis effectivement il y a eu les travaux … Pantin. Alors Me. Laurent aurait tendence … dire "Heureusement que vous suivez mes conseils parce que des tuiles comme celles qui vous arrivent … Pantin ‡a peut toujours arriver." Alors tu sais on ‚coute, on a peut-ˆtre tort, on prend pas assez de rique, il y a ta situation qui est peut-ˆtre plus pr‚occupante que les soucis de gestion effectivement et puis on devrait pas l'oublier et parfois peut-ˆtre qu'on a ‚t‚ un peu l‚gers … ce niveau l…, au niveau de la pr‚occupation affective et puis toutes les promesses et tout ‡a hein.
B. Ben oui, il me semble que vous avez ‚t‚ trŠs n‚gligents … cet ‚gard, enfin je dis vous, je veux pas dire toi particuliŠrement
V. Oui dans l'ensemble il y a peut ˆtre trop de
B. Parce que dans la mesure o— on est tous ‚gaux en droit, ‡a me semble injuste au d‚part que les attributions soient tellement ‚chelonn‚es dans le temps
V. Oui
B. Parce que si tu regardes le Code Civil, tu verras que la jouissance a une valeur mon‚taire. Fran‡ois par exemple, ‡a fait dix ans qu'il a h‚rit‚.
V. Ben non parce que Papa avait mis sa en son nom propre.
B. Oui mais en r‚alit‚, il a quand mˆme h‚rit‚...
V. Devant la justice on pourrait pas le faire valoir ‡a, parce qu'il est toujours pas propri‚taire.
B. Oui mais il a la jouissance. Est-ce qu'il a pay‚ un loyer?
V. Oui.
B. De combien?
V. Je peux pas te le dire mais il y avait un loyer qui ‚tait modique, c'‚tait quelquechose autour de 1,000 francs par mois
B. Ben dis donc, pour une exploitation aussi gigantesque!
V. Oui mais ‡a ne vaut rien la bas.
B. Ecoute quand mˆme, … l'ƒge de vingt-cinq ans il a eu son h‚ritage. Mˆme si c'‚tait au nom de Papa il savait que ‡a lui resterait et c'est d'ailleurs le cas, ‡a lui reste, alors a vingt cinq ans il a h‚rit‚, moi j'ai quarante et un ans et j'ai pas encore h‚rit‚.
V. Oui;
B. Et puis il y a eu toi, Sophie, QgnŠs, tu trouves que c'est juste?
V. C'est pas juste devant l'‚ternel. C'est relatif tout ‡a, c'est s–r.
B. Tu trouves pas qu'il aurait ‚t‚ plus normal de mettre de c“t‚ tout l'argent et de le distribuer en parties ‚gales au fur et … mesure par exemple?
V. C'est th‚orique ‡a Brigitte.
B. Ben oui c'est th‚orique puisque dans la pratique...
V. Arriver … l'‚quit‚ mˆme on n'y arrivera pas parce que comme tu dis les appartements ont des valeurs diff‚rents, certains ont ‚t‚ refaits, certains ont pas ‚t‚ refaits, la seule maniŠre aurait ‚t‚ de vendre tout trŠs vite sans attendre et de diviser … ce moment l… mais Papa avait un souci d'‚quit‚ terrible qui l'empˆchait de faire un geste mˆme spontan‚ pour marquer son affection. Il ‚tait paralys‚ par le souci de l'‚quit‚.
B. (indignant) Oh tu parles!
V. En partie si, parce qu'il avait peur justement de cr‚er justement des conflits de famille et il pr‚f‚rait...
B. Oui mais dans les faits il a bien agi d'une fa‡on diff‚rente. Il a quand mˆme aid‚ certains enfants et pas d'autres, et c'est toujours moi qui me suis retrouv‚e grug‚e dans l'affaire hein.
V. Moi ce que je regrette c'est que quand ils sont all‚s … New York ils aient pas ‚t‚ plus g‚n‚reux, plus seigneur avec toi. Ca a d– ˆtre radin!
B. C'‚tait horrible...
V. Je disais … Maman mais vous l'avez gƒt‚e au moins quand vous ˆtes all‚s l…-bas? Elle m'a dit que c'‚tait affreux, affreux affreux. Elle m'a racont‚ quand t'as essay‚ un maillot de bain tu pouvais pas prendre un beau truc.
B. Ah oui, il m'a.. il m'a...
V. J'ai dit "Il fallait la traiter en princesse, c'rest dramatique comme vous avez toujours ‚t‚ avec nous … compter, mais c'‚tait moral.
B. Il m'a emmen‚e dans un supermarch‚ genre Carrefour tu sais, om il y a que des vˆtements de merde et puis il m'a dit "vas-y" d'un air grandiose tu sais "achŠte toi un maillot de bain". Le truc le plus cher la-bas c'‚tait trente dollars, c'est-…-dire 150 francs … l'‚poque. Alors mˆme si je prenais le truc le plus cher ‡a risquait pas de
V. Oui, de l'‚corcher beaucoup. Ca c'est une habitude de ce qu'ils ont eu toute leur vie et puis ils ont pas fini quoi. Puis ‡a se transmet, c'est ‡a qui est grave.
B. Mais toi ‡a te d‚range pas d'ˆtre baign‚e dans cet esprit?
V. Ben j'ai ‚t‚ ‚duqu‚e comme ‡a hein, c'est s–r que ‡a me d‚range beaucoup mais j'ai mon... mes atavismes … porter mes (d‚ficits?) en affectif … porter, j'ai beaucoup de mal, je me sens trŠs marqu‚e aussi, mais je sais qu'il faut que je fasse mon deuil de certaines choses et puis... on m'a cass‚ mes histoires d'amour on m'a fait du mal ‡a ‡a sera jamais compens‚, c'est des choses, quand je vois les autres familles c'est pas la mˆme chose mais c'est ‚quivalent et je me dis on a chacun notre lourd fardeau et puis merde, j'essaie d'oublier et de faire avec le reste qu'est pas mal quoi, mais c'est certain quand on fait l'autopsie de la famille c'est pas beau beau hein.
B. Ben oui c'est vrai. Mais toi ‡a te gˆne pas de rester l…-dedans parce que tu y es mˆl‚e jusqu'au cou hein?
V. Ben je me sens pas si mˆl‚e jusqu'au cou parce que je cr‚e quand mˆme des barriŠres pour me prot‚ger mais oui, depuis que je suis revenue … Paris je suis peut ˆtre plus handicap‚e pour m'exprimer, j'ai moins de libert‚ mais il y a pas que la famille qui fait ‡a hein. Il y a la crise, il y a les autres, les valeurs qui sont pas les mˆmes, j'ai des gros problŠmes mais... je vois pas comment affronter ‡a de face alors je l'affronte autrement quoi, et puis j'essaie pas de... sinon tu prends un flingue et uis tu tires. Il y a pas d'autre solution hein.
B. Mais si, il y a simplement … tenir ferme sur tes deux pieds pour faire valoir tes droits.
V. Oui mais au niveau affectif les droits ils sont pas faciles … d‚fendre. Moi je d‚fends mon intimit‚, ma vie personnelle, ma vie intime, mais ce que je porte comme tare, comme handicap, ‡a sera jamais r‚solu en flinguant quoi.
B. Non mais ‡a peut se r‚soudre en remettant tout en question.
V. J'ai jamais voulu faire de psychanalyse.
B. Ben oui mais ‡a fait du bien. Ca fait du mal sur le moment mais au moins on repart sur des bases saines parce que sinon il faut que tu acceptes tout le gbagage familial et Dieu sait s'il est pas beau, alors...
V. Peut ˆtre que ce qui me permet de domprendre des tas de choses et d'avoir une existence somme toute int‚ressante, c'est ce que me renvoient Mael et Yoan, parce que par eux j'ai un renvoi de choses positives et je constate que ma personne est pas complŠtement d‚glingu‚e quoi, parce que j'arrive … des choses belles quoi. Je veux pas dire des objectifs parce que j'en ai pas d'‚crit, mais j'ai des effets de miroir, des effets de retour qui sont bon signe, ‡a me permet de voir que bon, j'avance quand mˆme pas trop mal.
B. Et vis-…-vis de leur pŠre, quelle est leur attitude?
V. Mael essaie toujours d'avoir un minimum de contact avec son pŠre mais il est odieux.
B. Qui? Gilles?
V. Il est odieux, oui Mael a t‚l‚phon‚ pour lui parler de son permis de conduire et puis des soucis qu'il a pour le financer et il lui a expliqu‚ que j'avais plus d'ASSEDIC, pas de revenus, pas de travail, ben il lui a r‚pondu ben moi non plus j'ai pas d'ASSEDIC, c'est pas mon problŠme quoi. Il donne pas un sou, il participe en rien, il leur paie aucunes vacances nulle part.
B. O— est-ce qu'ils passent leurs vacances alors?
V. Ben ils ont ‚t‚ pas mal dans les colos, les camps organis‚s par la ville de Vitry
B. Oui
V. Mais Mael est un peu grand, il a dix-huit ans donc il a pass‚ le brevet d'animateur pour faire des colos mais comme moniteur, donc les derniŠres vacances ‡a a ‚t‚ ‡a en partie sinon l'‚t‚ dernier il a travaill‚ au camping prŠs de Sisteron … Volonne comme serveur, barman, donc il a eu un mois de boulot-vacances mais c'‚tait sympa. L'autre mois il campait dans ce mˆme camping, je lui envoyais des sommes d'argent et il se d‚brouillait. Mais il y a d‚j… longtemps que Mael part un peu seul, depuis qu'il a quatorze ans.
V. Et vous allez pas aux Hurlevents alors?
V. Oh, on n'y va jamais. Mael la derniŠre fois qu'il y est all‚ c'‚tait il y a deux ans avec Mathias pour faire de la voile et puis Norbert, mais moi il y a cinq ans que j'y suis pas all‚e. Quant … Yoan, il est branch‚ football am‚ricain, d'ailleurs il voulait que je te le dise. Il fait partie d'un club, il rˆve d'aller passer au moins une ann‚e aprŠs le bac aux Etats-Unis pour..
B. Ah oui, ‡a ce fait des ‚changes. Bon ‚coute V‚ronique j'ai envie d'aller faire pipi.
V. Ca nous ramŠne … la r‚alit‚. Ecoute je te remercie de tout coeur pour ces deux coups de t‚l‚phone, c'est toi qui en as fait les frais, et ‡a m'a fait grand plaisir de renouer avec toi.
B. Bon mais il faut r‚soudre ce problŠme. Alors tu vas parler … Me. Laurent demain?
V. Oui demain je commence mon stage mais je vais l'appeler en sortant … quatre heures.
V. Un stage de cr‚atrice d'entreprise.
B. Ah oui tu m'en avais parl‚.
V.Ca dure un mois et demie.
B. Alors tu vas lui parler des bons UNOFI … me transf‚rer?
V. Oui, oui, et prendre tout de suite contact avec qui il faut pour que ‡a se fasse devant le notaire du consulat. Je dis pas des conneries en disant ‡a.
B. Oui, c'est ‡a, le notaire du consulat fran‡ais.
V. A New York.
B. Bon il faudrait peut-ˆtre qu'il m'envoie un projet pour le papier qui va ˆtre sign‚ avant, par fax
V. Oui, oui il a l'habitude de te faxer des choses, et puis aprŠs il t'envoie l'original.
B. Oui.
V. D'accord.
B. Ca devrait pouvoir se faire rapidement ‡a.
V. Je sais pas, j'aime mieux pas te dire oui, je sais pas si ‡a prend une semaine, j'espŠre pour toi mais je sais pas.
B. Bon j'espŠre que ‡a va bien se passer alors. Je te remercie d'avoir pris le temps de me parler de toutes ces choses.
V. Ben appelle Norbert, il ‚tait d‚‡u de savoir que tu l'avais cherch‚ quand il ‚tait pas l….
B. Il est rentr‚ maintenant?
V. Il est en route.
B. Je vais lui donner le temps de rentrer alors. Je t'embrasse, au- revoir.
V. Au revoir.

* * *

This is so sick, so sick, she never said the truth once. I'm spending the money of the phone call and all I get is lie after lie. She never had the intention of helping me get the UNOFI money. She knew in advance that another excuse would come upt to frustrate me. She insists on the cost of the callm saying it is at my expenses, rubbing it in. If she doesn't tell the truth more often to her sons I doubt that they are the well balanced teen agers that she says they are.
698 ... j'ai mes atavismes … porter
717 ... je vois pas comment affronter ‡a de face alors je l'affronte autrement. J'essaie pas de... sinon tu prends un flingue et puis tu tires, il y a pas d'autre solution.
- Si; il y a simplement de tenir ferme sur tes deux pieds et faire valoir tes droits
- Oui mais au niveau affectif les droits ils sont pas faciles … d‚fendre. Moi je d‚fends mon intimit‚ mais ce que je porte comme tare, comme handicap, ce sera jamais r‚solu en flinguant.
... j'ai jamais voulu faire de psychanalyse
- Ben oui mais ‡a fait du bien hein, ‡a fait du mal sur le moment mais au moins on repart sur des bases saines. Parce que sinon il faut que tu acceptes tout le bagage familial et Dieu sait s'il est pas beau.
- Peut ˆtre ce qui me permet Ma‰l et Yoan.
792 - Ma‰l est branch‚ football am‚ricain, d'ailleurs il voulait que je te le dise.


B. Oui mais dans les faits il a bien agi d'une fa‡on diff‚rente. Il a quand mˆme aid‚ certains enfants et pas d'autres, et c'est toujours moi qui me suis retrouv‚e grug‚e dans l'affaire.
V. Moi ce que je regrette c'est que quand ils sont all‚s … New York

12 montants hors succession. Pas parl‚ … Maman.

38 partage judiciaire

82 confiance sincŠre en Me. Laurent

125 conversion de l'usufruit en pleine propri‚t‚.
155 signature de la convention de 9 mars 91. Je n'ai pas sign‚.

change de sujet

188 parle … Maman au t‚l‚phone chez Fran‡ois.

190 d'accord pour faire emprunt (… condition que je signe les ventes de Pantin)

263 la part de Maman

272 C'est hyper rigoureux, les comptes, l…. La gestion. Le fait que ce soit elle qui gŠre cr‚e des spou‡ons.

290 Emprunt

307 Il faut que l'on puisse vraiment sortir des problŠmes et justement liquider les histoires de gestion aussit“t. C'est-…-dire qu'il faut quand mˆme que ce soit donnant-donnant quoi. Extorsion.
- Comment ‡a donnant-donnant?
- Ben que tu aies ta part d'urgence et que nous en ‚change on puisse vraiment ˆtre s–rs qu'on peut rembourser en vendant les appartements … Pantin, c'est-…-dire que il faut plus qu'il y aie de choses en ton pouvoir qui nous gˆnent quoi.
- Ah voil…, vous voulez tout le pouvoir, c'est ‡a hein?
- Pour rembourser l'emprunt, … partir de ce moment...
- Attends, attends V‚ronique, on n'a pas encore parl‚ d'emprunt, l…. On a parl‚ des 300 000...
- Ah non non! Je pensais … si on faisait un emprunt.
- Attends, non non, pour le moment
321 - Oui mais nous on veut compl‚ter pour que t'aies ta part en entier en empruntant.
- Bon d'accord mais parlons d'abord

334 ... mais l… on est toujours hors date et hors perspective pour vendre parce que non seulement

363 ... on a demand‚ … chacun une attitude de participation pour que ‡a aille bien, c'‚tait pas une pression, c'‚tait pas une exigeance... l… c'est raide avec toi quand mˆme.

385 ... si elle divorce elle va avoir beaucoup d'argent, et puis le divorce ‡a n'a rien … voir avec la succession.

390 ... quand on sait pas on rˆve que t'as choisi la bonne solution.

404 -Pourquoi est-ce que je te plaindrais d'abord? T'es propri‚taire de ta maison?
- Oui mais c'est pas ce qui fait le bonheur
- Bon je sais parce que d'un autre c“t‚ t'as d– faire des concessions, moralement. Tu vas pas me dire que t'as le sentiment que c'est trŠs juste...

417 Ca aurait ‚t‚ plus vite si t'avais ‚t‚ plus souple.

- T'as fait une pression qui t'a mal servie je crois.

419 des acheteurs, pour Pantin il y en a eu.

427 je te propose qu'on fasse un emprunt.

440 (l'argent soustrait au fisc) ne peut servir que pour des choses en liquide
- telles que quoi?
- je sais pas parce que en fait moi je me suis aper‡ue... les gens si ils blanchissent l'argent de la drogue c'est parce qu'il peut pas circuler tant qu'il est pas blanchi.
- Bien s–r.
- Ca c'est tout un esprit que nous on n'a pas parce que c'est le monde des affaires et que nous on n'a vraiment pas ‡a dans le sang ici.
458 (sa maison) sur les papiers c'est un emprunt … Elisabeth Geisel pour le compl‚ment. de FF300 000

479 (copie du projet de partage … six) il n'y a rien d'autre d'‚crit que ce qu'il y a sur la lettre parce que c'‚tait seulement verbal pendant la r‚union... il n'y a rien d'‚crit..

... c'est une id‚e que Me. Laurent a soumise pour que chacun puisse savoir de quoi il dispose en cas de n‚cessit‚ d'emprunt, pour faire 490 valoir ... et puis en cas de d‚cŠs de l'un pour simplifier
- et c'est en cas de d‚cŠs, … cause de ‡a qu'il a propos‚ un partage … six?
- C'est parce que chacun a besoin de savoir de quoi il dispose. C'‚tait sur Choisy je crois hein. Je crois pas du tout que ce soit sur Pantin hein. Le partage … six. Moi j'ai compris
- Il est pas question ni de Choisy ni de Pantin, il est question d'en g‚n‚ral faire un partage.
- A six avec chacun une part de toi dans chaque lot? Oh j'y comprends rien tu sais. Je crois qu'on perd notre temps. Tu peux pas avoir un ‚change de lettres r‚gulier avec Me. Laurent.
- Je t'ai appel‚e parce que tu as sign‚ la lettre et parce qu'il y avait des tas de choses qui me semblaient bizarres et particuliŠrement la notion d'un partage … six et de donner la raison d'un partage … six que quelqu'un pourrait mourir d'un accident de la circulation.
510 Ben oui ‡a c'est une r‚alit‚ qui pŠse sur chacun de nous quoi.
- V‚ronique tu te souviens quand j'‚tais en France aprŠs l'enterrement de Papa?
- Oui, t'avais une jambe bancale.
- Et tu te souviens pourquoi?
- C'‚tait un accident de v‚lo avec un bus.
- Oui. Alors... et je t'ai dit comment ‡a s'est pass‚?
- Ben je crois oui, il t'a pas vue et il a braqu‚, il a pris un tournant. C'est ‡a non?
- Non c'est pas exactement ‡a.
- T'as ‚t‚ rabattue par une voiture?
- Non c'‚tait un bus. Bon alors tu te souviens bien que j'avais eu un accident de la circulation?
- Oui.
- Alors pourquoi est-ce que vous me dites que quelqu'un pourrait avoir un accident de la circulation?
- Ben on pensait accident mortel, hein.
- Je vois bien.
- On a tous une voiture, ...
541 C'est choquant quand mˆme parce qu'en plus vous faites un partage … six sans me compter et tu me dis qu'il faut faire un partage rapidement … cause d'un accident qui pourrait arriver, alors moi j'ai l'impression que je vais avoir un autre accident. Vous avez l'air d'ˆtre vachement bien inform‚s.
- Non l… je ne comprends pas, pour moi c'est de la confusion dans ma tˆte. Je sais pas quelle maladresse, quelle ind‚licatesse j'ai pu...

560 et pourquoi moi?
- Ben parce que tu es r‚sistante
- Vous avez pas le droit de me forcer.
- Non justement, c'est parce qu'on peut pas te forcer, on n'a aucun moyen de te forcer que c'est comme ‡a. On ferait les choses … six puisqu'on n'arrive pas … ˆtre sept d'accord, et tu serais propri‚taire d'un septiŠme dans chaque lot.
-Voil… et disons que tu possŠdes un septiŠme de ma part. Et si je la veux comment est-ce qu'on va faire? Vous avez discut‚ de ‡a?
- Je pense qu'on en a discut‚ mais je me souviens pas de la r‚ponse.
- Parce que c'est bien joli de proposer des solutions mais il faut aussi envisager comment les mettres en vigueur.
- Moi quand j'ai entendu dire ‡a je me suis dit de toute fa‡on on le fera pas
- Et c'est pour mettre au point un...
- Moi je dis de toute fa‡on c'est d‚bile ce truc l… ‡a c'est jamais vu et je pense pas qu'on arrivera … cette solution bancale et … la limite je trouve que c'est du temps de perdu de d‚velopper ce sujet-l… avec Me. Laurent. C'est du temps de perdu et puis lui il en a ras le bol parce que ‡a traŒne.
- Et c'est pour en arriver l… que vous vous ˆtes r‚unis des quatre coins d'Europe?
-... on avait tous envie de d‚cider quelque chose et … part l'emprunt pour faciliter les choses on n'a rien trouv‚, et ‡a c'‚tait une proposition de notaire si tu veux, mais moi je me suis dit qu'on le ferait pas et que c'‚tait pas la peine de se pencher ardemment sur le problŠme.
- Oui mais t'as quand mˆme sign‚ la lettre, ‡a veut bien dire que t'‚tais d'accord?
588 - Ca veut pas dire que je suis d'accord, c'est le compte rendu de notre r‚union, tu vois, c'est des choses qu'on a envisag‚es...
- que tout ce qui n‚cessite ta signature est bloqu‚ donc faire les choses sans ta signature c'est une maniŠre d'avancer.
- Ah voil…,
- c'est pas plus bˆte que ‡a
- Oui non mais quand je serai dans la mˆme situation que vous... alors l… on pourra en reparler.
- Donc est-ce qu'on le fait cet emprunt ou pas? On n'a pas besoin que tu dises oui ou non pour le faire. On peut d‚cider qu'on te donne ta part sur des fonds emprunt‚s. Tu vas pas refuser quand mˆme? Sinon donnez-moi UNOFI. Mais si on d‚cide de te donner tout.
- Attends, r‚pŠte voir?
- Si on d‚cide de te donner toute ta part et non pas seulement la part UNOFI, tu dirais pas non?
- Non je dirais pas non.
- parce que tout … l'heure tu as dit "donnez moi juste UNOFI
- Oui parce qu'un emprunt ‡a ne se fait pas en une semaine.
665 - C'est pas juste devant l'‚ternel, c'est relatif.

674 Papa avait un souci d'‚quit‚ terrible qui l'empˆchait de faire mˆme un geste spontan‚ pour marquer son affection, il ‚tait paralys‚ par le souci d'‚quit‚.
- Oh tu parles
- En partie si, parce qu'il avait peur de cr‚er des conflits de famille.




[back to April 1994]
[ToC]
[Home]