Re: issues de secours et poubelles 32 av de Choisy

Time: Wed, 3 Jun 2009 22:59:54 +0200
From: Norbert PICART
To: kamo@runbox.com
CC: 
Subject: Re: issues de secours et poubelles 32 av de Choisy

Brigitte,

Tu sais probablement que cet immeuble cosmopolite est particulièrement
délicat à gérer. Je ne compte plus le nombre de fois où la porte intérieure,
longtemps la seule pourvue d'un code, a été endommagée par des individus
(non francophones certes) qui n'ayant pas compris que le code avait changé,
s'obstinaient à défoncer la porte, allant parfois jusqu'à éventrer le petit
pan de cloison à droite pour accéder au bouton d'ouverture situé à
l'intérieur. Bref, on aura tout vu !

A chaque fois, la remise en fonction donnait lieu à des frais importants, et
cela ne durait pas une semaine avant que tout ne soit à recommencer.

Décision fut donc prise au bout d'un temps, de munir la porte d'entrée, plus
solide, d'un bandeau magnétique (ventouse) impossible à forcer. Restait que
le petit bout de gaine souple par lequel passent les fils électriques, côté
charnière, demeurait un point vulnérable qui ne manqua pas d'être plusieurs
fois arraché. Ces diverses dégradations étaient le fait de locataires
identifiés, d'origine chinoise, la plupart clandestins, qui en plus des
allers-venues incessants jour et nuit occasionnant tapage et parfois
conflits, ne manquaient pas de dégrader tout ce qui s'opposait à leurs
mouvements, d'écraser leurs mégots dans l'escalier, etc etc...

Le fait d'avoir aujourd'hui un code opérationnel est donc une notable
avancée dont on ne peut mesurer la teneur que lorsqu'on s'est colleté toute
cette merde pendant 20 ans !!! J'en parle en connaissance de cause et n'ai
jamais rien perçu pour tout ce travail.

Ce problème étant (depuis peu) règlé, nous avons donc pu passer à une autre
phase critique : la réfection des planchers hauts des caves, initiée depuis
si longtemps elle aussi, mais laissée en stand-by, priorités et ressources
disponibles obligent. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ces travaux
ont été menés tambour battant et dans des conditions très satisfaisantes
puisque cela ne nous coûte rien et que c'est très bien réalisé. Force est de
reconnaître que la question des poubelles pendant le temps des travaux est
restée en souffrance. Je communique avec Mr Hung afin de lui demander de
faire le necéssaire dès demain jeudi. Je suis convaincu qu'il s'exécutera
avant le week-end.

Dis-toi bien qu'à l'issue des travaux, il n'y aura plus confusion entre les
ordures des locataires et celles du restaurant et que l'atmosphère dans les
parties communes s'en trouvera grandement assainie.
Il n'est bien sur pas question que la situation s'éternise, mais il faut
bien que les ouvriers aillent et viennent, et pour l'heure, les poubelles
les en empêcheraient, et ce n'est pas leur problème de leur trouver une
place. Les travaux sont de toute façon en voie d'achèvement.

Pour ce qui est de ton implication dans les affaires de la copropriété, je
crois que le mieux est de commencer par faire preuve de courtoisie avec tes
interlocuteurs, plutôt que d'user d'emblée du ton exaspéré et accusateur
dont notre famille peut avoir le secret. On obtient jamais rien de la sorte
!
Mr Henry est un interlocuteur compétent et courtois, dont les honoraires
sont raisonnables, le travail clair et consciencieux, et qui la plupart du
temps est diligent par l'entremise de techniciens efficaces. Je me suis à
l'occasion entretenu avec plusieurs d'entre eux, notamment l'éléctricien qui
a installé le code, et je peux t'assurer qu'ils m'ont tous à leur tour
confirmé avoir à faire dans l'immeuble à une population particulièrement
négligente et irrespectueuse (je ne veux bien entendu pas parler de toi ni
de certains autres locataires de ma connaissance, comme Tina ou Aurel au 4è,
Vincent ou Mathieu plus bas). Si j'avais pu les choisir tous, nous n'en
serions pas là. Cela étant, les droits des locataires sont tels qu'il fut
très difficile d'obtenir le départ des indélicats. C'est maintenant chose
faite, de haute lutte! Cela devrait permettre à la situation de perdurer.

Côté animal, nous sommes également progressivement venus à bout des cafards,
des souris, et des rats, dont l'immeuble a été longtemps et massivement
infesté. (plus de 100 souris piègées certains mois dans un seul appartement
-le mien-) : un beau chat noir ("Onyx")que j'ai offert à mon locataire, a
résolu définitivement le problème.

Bref, je crois pouvoir dire que tout s'est considérablement amélioré,
notamment depuis que Mr Henry est en charge de la copropriété. Dis toi bien
que les syndics ne se disputent pas ce genre de dossier et que nous serions
tous très ennuyés qu'il renonce à son mandat. Aussi devons-nous chacun avoir
conscience de la difficulté de la tâche et ne pas charger d'emblée ceux qui,
tels que lui, sont de notre bord.

Le changement de gérant du restaurant tient également une grande part dans
l'amélioration des conditions de vie dans l'immeuble. Les odeurs étaient
auparavant pestillentielles, avec mouches dans l'escalier, rats au rdc et
tout le tralala. Nous avons maintenant à faire à quelqu'un de sensé, de
rigoureux et de respectueux. C'est également chose suffisamment rare dans la
communauté chinoise pour être signalé.

Je prends à nouveau la peine et le temps de t'expliquer tout cela, car rien
n'est plus déstabilisant que d'avoir un interlocuteur qui brandit ses droits
et revendications tout en méconnaissant la situation de départ, les progrès
accomplis, ainsi que les efforts déployés pour y parvenir. Je conçois que
des problèmes tels que ceux rencontrés avec le code ou les poubelles soient
exaspérants au quotidien, mais lorsqu'on suit la situation au jour le jour,
on en comprend mieux les tenants et aboutissants.
Mr Henry et nous tous avons eu longtemps Sophie "dans les pattes" aux A.G.
Autant je la connais, autant j'ai pu souvent avoir honte de son hostilité
systématique et malfaisante. Sans compter qu'elle faisait allègrement durer
les AG plus de 3 heures (je crois qu'elle a même été au delà), au prix de
questions inconvenantes, d'accusations infondées, de pinaillages vains et
stériles, bref, de coupage de cheveux en quatre systématiques. Chat échaudé
craint l'eau froide ! Me mettant à la place de Mr Henry, je conçois qu'il
identifie rapidement dans le ton de son interlocuteur (trice) la nature de
ses intentions (c'est quelqu'un de psychologiquement assez fin) et qu'il
n'aie pas envie de tenir le rôle de bouc émissaire alors qu'il fait son
possible pour que les choses avancent dans le bon sens. D'où ma suggestion
de t'impliquer, ne serait-ce qu'en participant à la prochaine assemblée, et
de lui démontrer que ton état d'esprit est différent !
Il serait en outre plaisant d'avoir un "feed back" de la part d'une
résidente, de la famille à fortiori, puisque je ne le suis plus moi-même
(résident), et que mes disponibilités ne me permettent pas de venir
régulièrement dans l'immeuble me rendre compte de l'évolution de la
situation et des problèmes ponctuels qui peuvent se poser, tels que ceux que
tu évoques ces jours-ci.

Pour la question des sorties de secours, je me renseigne mais ne suis
absolument pas convaincu par tes arguments. A creuser donc!

Je ne sais qui tu englobes dans le "vous" de "vous accueillez mes
suggestions", mais je ne me sens pas impliqué dans le lot, puisque je
réclame toujours ton avis, bien que ce dernier semble pour le moins
"réservé", si ce n'est impossible à obtenir. Je me réjouis donc de cet
échange renoué et le nourris bien volontiers en espérant qu'il puisse durer
et s'améliorer.

Voilà, j'ai fait tout mon possible pour te permettre, par le biais de ces
considérations, de faire un pas vers la compréhension des choses de la
copropriété qui est la notre. J'espère que nos échanges, d'ailleurs, ne se
cantonneront pas à ces questions factuelles, et que nous pourrons bientôt
évoquer des sujets plus vivants.

Bien à toi.

No



P.S : Echange Piano Droit Whil Steinmann (allemand) finition noyer satiné,
livré, accordé, garanti, avec banquette règlable, lampe et métronome (2.200
Euros en magasin) contre chaîne Hi Fi et disques vinyl...

P.P.S : Chatons à donner pour la fin juin. Propres, sevrés, non vaccinés,
non tatoués. (Mâles : un roux rayé petons blancs splendide, un gris tigré
ventre museau et pattes blanches. Femelles : une Trois couleurs, une Ecaille
de tortue). Réponse rapide souhaitée car donnés dans l'heure de la
publication de l'annonce prévue ce week-end.

Re-bises

Le 3 juin 2009 18:27, Brigitte Picart <kamo@runbox.com> a écrit :

> Norbert,
>
> Henry fait le mort, du moins avec moi (tout le personnel du cabinet prend
> ses vacances en juin ha ha ha!), et je n'ai pas le loisir de patienter
> jusqu'à fin juin pour lui parler.
>
> De toute façon il s'est toujours foutu de moi, soit en personne soit par sa
> collègue. Par ex. quand il a fait installer le digicode sur la porte
> extérieure sans faire le branchement pendant plus d'un an ni installer de
> fermeture/digicode de la porte intérieure contrairement à ce qu'il avait
> annoncé, j'ai essayé d'en parler et de le faire s'exécuter mais il a une
> attitude horrible qui m'a finalement découragée de lui parler.
>
> Ensuite le système de fermeture de la porte extérieure a été installé mais
> pas mis en service pendant environ un an là aussi. Cette fois j'étais
> tellement dégôutée de son attitude que je n'ai rien dit, j'ai seulement
> attendu sans savoir...
>
> De plus il ne m'a pas envoyé le PV de l'AG de 2008.
>
> Dans ces conditions, comment voudrais-tu que je m'implique davantage? Et
> sachant comment vous accueillez mes suggestions depuis l'ouverture de la
> succession de papa, quelle motivation pourrais-je avoir de m'impliquer? Tu
> vois bien que ce n'est pas de la mauvaise volonté de ma part.
>
> Mais venons-en au plus pressé: je vais devoir sortir faire des courses un
> de ces jours et j'attends ta confirmation que les poubelles sont bien dans
> leur local alors STP mets-toi en contact avec la personne en charge pour
> t'en assurer et envoie-un petit mail de confirmation.
>
> Merci,
> ta soeurette chérie,
>
> Brigitte
>
>
>
> ----- Start Original Message -----
> Sent: Tue, 2 Jun 2009 19:01:03 +0200
> From: Norbert PICART @gmail.com>
> To: kamo@runbox.com
> Subject: Re: issues de secours et poubelles 32 av de Choisy
>
> >
> > Brigitte,
>
> J'ai essayé d'être le plus exhaustif possible et t'ai livré toutes les
> informations en ma possession.
> J'ai pris un long moment pour te répondre mais j'ai bien trop de choses
> faire avec les courses, les enfants, le ménage, les lessives et le
> boulot pour consacrer plus de temps ces questions, en outre je n'ai
> pas les compétences pour poursuivre cette discussion. Aussi je te
> propose de faire suivre Mr Henry, car c'est du ressort du syndic
> d'informer les copropriétaires et de connaître la législation.
> Si tu t'impliquais plus régulièrement dans les affaires de la
> copropriété, tu en saurais au moins autant que moi sur ce sujet et sur
> tous les autres. Je m'étonne que tu n'aies pas eu le PV d'AG 2008, mais
> ça n'est pas de mon ressort.
> L'assemblée générale a lieu le 26 juin 2009 et le moment ne peut pas
> être mieux choisi pour se mobiliser, surtout si tu as du temps comme
> cela semble être le cas. Tu bénéficies déj de mon soutien
> inconditionnel dans ta candidature au poste de président du conseil
> syndical, car tu as l'air d'avoir la combativité appropriée, et cela me
> soulagera grandement d'avoir une interlocutrice francophone demeure.
>
> Si tu as ton tour une minute pour répondre mes considérations
> "affectives" du premier mail, ça m'ira droit au cur. A moins que tu ne
> les juges totalement déplacées.
>
> Merci d'avance et bientôt donc.
>
> Bien toi.
>
> No
>
>
>
> Le 2 juin 2009 15:46, Brigitte Picart <kamo@runbox.com> a écrit :
>
> Salut Norbert,
>
> Arrêté du 17 avril 2009 du code de la construction et habitation
> (dernier paragraphe)
>
> Les immeubles collectifs comportent un local clos et ventilé pour le
> dépôt des ordures ménagères avant leur enlèvement.
>
>
> Non, je ne relaxe pas, car comme je te le disais, aucun moment
> pendant les travaux la sécurité des habitants ne doit être
> compromise. De plus je ne sais pas de quels travaux il s'agit,
> n'ayant jamais reçu le PV de l'AG de 2008 et n'ayant jamais vu de
> notice d'information affichée dans l'entrée.
>
> Parlant de l'issue de secours du salon de coiffure, je suppose que
> nous parlons de la porte qui se trouve au fond du réduit en face de
> la porte donnant accès au local poubelles et non de la porte menant
> la cave?
>
> Cette porte, autrefois, quand c'était une boulangerie qui occupait
> l'espace commercial, donnait soit sur l'arrière boutique de la
> boulangerie, soit sur la cour. Il y avait une autre porte d'accès
> la cour, juste au pied de l'escalier, et c'est dans la cour autrefois
> que se trouvaient les conteneurs ordures. Cet accès est
> maintenant un placard.
>
> Depuis que papa a vendu la cour et depuis la construction du
> prolongement du salon l'emplacement de la cour, la situation a
> changé. Dès lors que le public a accès cette aire, la porte
> aurait dû être murée et l'accès bloqué comme cela a été fait
> pour l'ancien accès cour, car c'est absolument interdit que le
> public ait accès l'espace privé de l'entrée d'un immeuble
> résidentiel. Et ceci s'applique aussi pour l'issue de secours du
> restaurant dans la cave dont l'issue est également dans l'entrée de
> l'immeuble.
>
> Autrement dit ce n'est pas les poubelles dans leur local habituel qui
> créent une infraction, c'est le fait par le salon et le restaurant
> de vouloir faire aboutir leur sortie de secours dans l'entrée de
> l'immeuble.
>
> Je te renouvelle mon avertissement que si je trouve encore les
> poubelles l'extérieur de leur local je porterai plainte.
>
> Brigitte
>
> ----- Start Original Message -----
> Sent: Tue, 2 Jun 2009 13:52:09 +0200
> From: Norbert PICART @gmail.com>
> To: kamo@runbox.com
> Subject: Re: issues de secours et poubelles 32 av de Choisy
>
> >
> > Oui Brigitte,
>
> Les travaux touchent leur fin. Relax !
>
> No
>
> Le 1 juin 2009 15:14, Brigitte Picart <kamo@runbox.com> a écrit :
>
> Salut Norbert,
>
> J'ai lu la législation et dans pa partie intitulée "règlement de
> copropriété" ai vu que les parties communes ne doivent pas êtres
> encombrées or avec les 2 poubelles stationnées en face des boites
> aux lettres et quelquefois 4 en comptant celles du restaurant, le
> libre passage n'est plus libre.
>
> Il doit aussi y avoir une loi spéciale (peut-être dans le code de
> la Santé Publique) concernant l'entreposage des conteneurs
> ordures et cela m'étonnerait qu'il soit permis de les mettre dans
> l'entrée mais je n'ai pas encore trouvé le texte. Tu disais qu'il
> seraient placés dans deux placards situés au pied de l'escalier
> mais ceux-ci sont déj utilisés par le restaurant. Il n'y a donc
> pas de local supplémentaire qui permette de laisser dégagées les
> deux portes l'intérieur du petit local sous l'escalier.
>
> J'ai nouveau essayé de joindre Henry mais 14 heurs n'ai eu
> que
> le répondeur. N'ayant pas le PV de l'AG de 2008 j'ignore qui est
> le
> conseil syndical. Alors dis-moi qui c'est pour que j'en discute
> avec
> lui/elle car la situation réclame une action urgente.
>
> Il suffit de remettre les poubelles dans leur local habituel, donc
> rien d'extraordinaire, et si je les trouve encore dans l'entrée et
> la porte de la cave béante je porterai plainte car rien ne permet,
> même temporairement, de compromettre la sécurité des résidents
> de
> l'immeuble.
>
> Brigitte
>
>
>
>
> --
> >
>
> ----- End Original Message -----
>
>
>
>
> --
> > ----- End Original Message -----
>