>

Journal de la Femme à Abattre



[HOME] - [CONTENTS] - [PRINT] - [PHOTOS OF MY WORK] - [CONTACT] - [<--] - [-->] Bookmark and Share

Paris, juin 2009

Echange d'e-mails au sujet de la situation de l'immeuble avec Mr. Phung et mon frère Norbert:
30 mai, Norbert
2 juin, Norbert
2 juin, Mr Phung
3 juin, Norbert

samedi 27 juin vais chercher mes 2 paires de chaussures venant de shoes.fr et un colis de pelotes de gros coton mat à tricoter pour faire des tresses en tissage au doigt. Contrairement à l'habitude je n'ai pas à attendre, le type noir en costard m'indique le guichet où aller sans besoin de ticket et personne ne m'emm... cette fois ci. On m'explique que le samedi matin c'est différent. Si j'avais su je serais venue le samedi matin les autres fois! Je signe sur le registre et m'en vais.

J'avais remarqué en partant que la porte donnant sur le réduit aux poubelles, ainsi que la porte de la cave, étaient grand-ouvertes et m'étais dit que je le signalerais à Mr Hung au retour, donc en m'approchant de l'immeuble j'allais me diriger vers le restaurant mais à ce moment même quelqu'un est sorti de l'immeuble et j'ai vu que Mr Hung était dans le hall d'entrée. Je suis donc rentrée et lui ai dit d'un ton exaspéré que ces portes doivent être fermées. Il me demande lesquelles, alors je lui indique les 2 portes en question. Il ferme celle du réduit à ordures. Je lui dis aussi que c'est illégal d'entreposer les poubelles dans l'entrée, et comme vues de près elles sont très sales, je dis "ces poubelles dégueulasses". Et comble de surprise, alors que je m'approche de l'escalier, deux hommes sortent du réduit à poubelles et me précèdent dans l'escalier. Ils venaient de la cave sans doute. L'un était assez trapu, chinois d'apparence, et portait un grand tablier de cuistot -ou de boucher?- et quelquechose d'orange à la main. Lampe de poche? Ou autre... L'autre était plus mince et je n'ai rien vu d'autre. Ils sont entrés à la cuisine du restau au 1er.


[HOME] - [CONTENTS] - [PRINT] - [PHOTOS OF MY WORK] - [CONTACT] - [<--] - [-->]
Trackback url http://www.brigittepicart.com/diary/2009/0906.html