Journal de la Femme à Abattre



[ACCUEIL] - [SOMMAIRE] - [IMPRIMER] - [PHOTOS] - [CONTACT] - [<--] - [-->]

Paris, mars 2010

Au début du mois j'ai reçu la réponse du Bureau de l'Aide Juridictionnelle. On me refuse l'aide, au motif que je n'ai pas fourni la preuve du paiement des impôts sur la somme que m'a transmis le notaire. Mais dans la lettre me demandant des documents supplémentaires, il ne m'avait pas été demandé cette preuve! Le motif me semble de mauvaise foi. Mais comme j'ai téléphoné au n° que m'avait donné la femme dans le petit bureau en bas des marches, au fond à droite de la salle des Pas Perdus du Palais de Justice, et qu'on m'a dit qu'aucune plainte avec les noms que j'ai cités n'avait été enregistrée au tribunal, il aurait été inutile d'avoir un avocat pour cette affaire de toute façon. Mais après coup j'ai réalisé que l'intitulé de la plainte n'était pas "Claire Picart contre Brigitte Picart", mais contre "Maître Marc Laurent et Brigitte Picart" donc j'ai peut être eu un faux négatif.

Mercredi 17: Ouvre facture Orange. Vois que j'ai été abonnée au service internet+TV+téléphone 20 mégabytes pour 29,99 euros par mois alors que je ne suis pas allée chercher le décodeur Livebox à la poste et donc ne profite pas du service. De plus je n'ai jamais lu le contrat de 12 pages et ne l'ai pas renvoyé ni signé, et la femme qui m'avait parlé quand j'ai appelé début février m'avait dit qu'il lui manquait le code de mon agence bancaire pour pouvoir valider ma commande. Je lui avais demandé de patienter, j'avais cherché sans le trouver ce numéro car ayant envoyé mon RIB pour pouvoir payer par TIP, je n'avais plus cette info. La femme m'avait dit qu'elle allait me donner le temps de chercher et qu'elle me rappellerait vers 18 heures mais elle ne l'avait pas fait, donc j'étais persuadée que mon abonnement n'avait pas été validé. Et sur ma facture je vois que l'abonnement court depuis la date de mon appel et qu'on me facture...53 euros! Appelle le 3900. Un homme répond qu'il ne sait pas si je vais pouvoir annuller le contrat sans encourir de frais. Il me dit qu'il doit poser la question à un supérieur et dit qu'il me rappellera plus tard quand il aura la réponse. Je lui dis de rappeler après 16h30 car je vais sortir et à mon retour bien avant l'heure dite le téléphone reste muet sauf à 18h30 mais alors je ne décroche pas car c'est bcp plus tard que prévu et je pense que ce n'est pas lui.

Jeudi 18: Je tel furax à 2 personnes au nom étranger. Je dis que j'ai été "entubée" par les manoeuvres trompeuses de la femme qui a pris mon appel en février, que je ne veux pas regarder la télé sur mon ordinateur ni téléphoner et que la seule chose qui m'intéresse est un forfait qui me permette un volume supérieur à 8 méga car je suis surfacturée tous les mois pour un dépassement et ma facture atteint les 40 euros. J'entends bien que la personne a appris un texte par coeur et elle me le récite sans ajuster sa réponse à ma situation particulière, ce qui me met au comble de l'exaspération. Elle ne fait que me répéter que le forfait Livebox est la seule solution. La première personne raccroche alors que je lui avais demandé de patienter. La 3ème personne est une femme très aimable et française qui me rassure sur le montant de ma facture (53 euros) disant qu'elle va faire "un geste commercial" et ôter l'abonnement pour 1 heure par portable que je n'avais pas demandé non plus et elle me dit à l'avenir de ne pas appeler le 3900 (qui était le n° indiqué sur ma facture) mais le 1014 ainsi je ne tomberai pas sur le centre d'appel à Rabat au Maroc mais sur un sevice en France. Mais avec sa gentillesse du coup j'ai accepté verbalement l'offre TV etc. car on ne peut pas dissocier les 20 megabytes du service complet. Je lui demande si la Livebox est indispensable, étant donné que je veux seulement les 20 méga. Elle me dit que oui car il y a un modem plus puissant que celui que j'ai actuellement et elle dit qu'elle va me renvoyer la Livebox. Je lui ai demandé si ce boîtier était gros et elle m'a dit "non, non, tout petit!" sans me dire les dimensions.

Le lendemain j'ai réalisé que je me suis laissée avoir par le coup du "méchant flic-gentil flic", que les deux personnes au Maroc avaient fait exprès de m'énerver de façon que quand la française m'a parlé gentiment j'étais presque prête à fondre en larmes et à accepter n'importe quoi. Me voilà furax à nouveau!

Vendredi 19: Terminé panneau kirghiz à 16h sonnantes! Faire défiler les photos avec le bouton de gauche. panneau de porte ou album appliqué & quilting Je suis très contente pour la première pièce relativement grande (environ 60x120cm) que j'ai faite.

Lundi 22 j'ai passé commande de 20 différents types de perles de rocaille, en sacs de 500 grammes au prix de demi-gros. J'ai en effet comparé les prix et quand on achète les perles par quantités de 2 ou 5 grammes comme c'est le cas dans la vente au détail, les perles reviennent à environ 200 euros le kilo alors qu'au prix de demi-gros, les prix démarrent à environ 14 euros le kg. Grosse différence! Donc j'avais déjà acheté à deux reprises auprès de ce fournisseur, la livraison avait eu lieu le lendemain du paiement par CB au téléphone et j'étais satisfaite. Surtout, j'ai bien pensé à la possibilité que l'on m'enverrait un colis piégé mais je me suis dit qu'avec une livraison aussi rapide, ce n'était pas possible. J'ai donc commandé en toute confiance. (Commande numéro 11867)

Mardi 23: Appel de Perlo Mondo m'informant que ma cde est prête et enregistrant mon paiement par carte bancaire. La dame me dit que ma cde partira aujourd'hui. Terminé couchure de perles de rocaille sur le pourtour de l'appliqué sur médaillon Kirghiz. Photos et expo sur Flickr.

Jeudi 25: tjs pas livrée j'envoie un mail à PerloMondo pour connaître date d'expédition. Réponse: aujourd'hui et non pas le 23 comme me l'avait dit la dame au téléphone quand j'ai payé.

Vendredi 26: Une équipe vient travailler dans l'appartement Gauche qui donne sur la rue de la Pte d'Ivry. Cet appartement, qui appartient à ma mère d'après le partage de la succession, était vacant depuis plusieurs mois, ce qui ne s'était jamais produit depuis que j'avais emménagé dans l'immeuble fin juillet 2002. Je m'étais dit qu'une raison possible était que ma mère voulait s'en servir pour des desseins inavouables. L'accès à ce local inhabité juste en face de mon appartement lui permettrait de me faire disparaitre "ni vu-ni connu". Sans corps, il est difficile de dater une disparition, et encore plus difficile de connaître la cause de la mort, ce qui permet aux coupables de rester impunis.

Car l'assassinat d'une femme par sa mère est un crime tellement odieux et répugnant que ma propre mère, au lieu de s'en abstenir, essaie comme dit l'expression, d'avoir le beurre et l'argent du beurre, c'est-à-dire, de commettre le crime tout en restant libre de toutes poursuites pénales. Pour atteindre cet objectif extrêmement ambitieux, il lui faut donc prévoir comment couvrir ses traces. Elle a déjà essayé de me pousser au suicide, elle a essayé les "accidents" de la circulation qui m'ont laissée éclopée, elle a essayé de me pousser dans un style de vie où le décès prématuré est assez peu remarquable (criminalité, drogue, prostitution) mais je suis toujours au nombre des vivants qui surpeuplent cette terre..

Il lui faut donc essayer une autre tactique et faire disparaître mon cadavre. Il me semble bien que c'est ce qu'elle a essayé de faire l'été dernier quand il y a eu une tranchée ouverte devant le restaurant pendant plusieurs mois sans qu'aucun travail n'y soit fait. Oui, causer ma mort chez moi, quitte à me laisser me vider de mon sang dans l'appartement d'en face -sans tacher le parquet du palier car elle a pensé à tout- après que je me sois pris une explosion à bout portant en ouvrant un colis. Quitte aussi, peut-être, à faire appel aux services de la cuisine du restaurant, accessible à l'étage inférieur. Du moment qu'elle reste au-dessus de tout soupçon, c'est cela qui compte pour elle. L'infamie elle s'en fiche. Les états d'âme sont bons pour les gens ordinaires, pas pour les êtres hors du commun comme elle! Ayant passé de nombreuses années en sa compagnie je sais que c'est ainsi qu'elle (dé)raisonne, je n'invente rien.

Il y a quand même eu un léger changement récemment dans l'appartement de gauche, à savoir qu'une écharpe en voile et pas un vrai rideau, a été tendue devant la fenêtre de la cuisine mais sans aucun autre signe de vie ni d'occupation. Je n'ai jamais vu la cuisine allumée le soir par exemple. Ni senti d'odeurs de cuisine, ni entendu aucun bruit.

Vers 11 heures j'ai vu une camionette de de la sté de plomberie AST garée devant l'immeuble. J'avais contacté cette cie en 2008 pour qu'elle m'installe un chauffe eau et il n'y avait pas eu de suite car l'homme à qui j'avais parlé m'avait dit que son nom était "TUIL".

Il y a toute une équipe de jeunes qui parlent fort et rigolent comme s'ils étaient en vacances. J'entends de temps à autre une voix féminine assez nasale. On dirait qu'elle a fait venir les plombiers d'urgence car sur la camionette est écrit "dépannage". Je vois les 5 ou 6 jeunes en fin de journée transférer des sacs en plastique dans une camionnette de la sté. Comme je les ai entendu taper (tjs au même endroit et avec le même outil) toute la journée je suppose qu'ils enlèvent des gravats mais les sacs ne sont pas très grands ni très remplis. D'ailleurs pourquoi une sté de plomberie s'occuperait-elle de faire tomber des cloisons ou autre travaux de maçonnerie???

samedi 27: en sortant faire des courses je trouve un avis de passage d'Exapaq, la cie de transport qui travaille avec Perlo Mondo. Mais l'avis indique que le livreur est passé vers 10 heures alors que j'étais levée et il n'a pas frappé à ma porte. J'ai remarqué que l'expéditeur n'est pas Perlo Mondo mais Exapaq, la sté de transport elle même, ce qui n'est pas normal.

En cherchant des renseignements sur la Livebox d'Orange et des comparatifs de FAIs j'apprends que ce boîtier fonctionne avec la technologie wifi c'est-à-dire sans fil, et que c'est un centre de contrôle pour divers appareils électroniques que je ne possède pas. En plus je suis complètement opposée à la wifi car les ondes électromagnétiques ont un effect nocif. J'apprends aussi que l'engagement est pour une durée minimum de 12 mois. Cette salope m'avait abonnée à mon insu et je ne pouvais pas annuler le contrat???

Je téléphone à nouveau à Orange et j'explique que l'abonnement daté de février a été enregistré sans mon consentement, que je ne savais pas que la Livebox fonctionne sans fil, ni que l'engagement est pour 12 mois. Je dis que je veux seulement les 20 mega et que ni la télé ni le téléphone par internet ne m'intéresse. Le type me dit qu'il annule mon contrat et que désormais il existe une offre avec juste les 20 mega et qu'il m'inscrit pour cette offre. Ouf! Première fois qu'on me donne satisfaction.

Lundi 29: Je tel à Perlo Mondo pour demander pourquoi ma cde prend si longtemps. La dame me dit que ce n'est plus sous le contrôle de PM et me donne le n° pour prendre RV avec Exapaq pour la livraison. Je tel et on se met d'accord pour le lendemain mardi.

Les travaux de la sté AST continuent dans l'apt. J'entends les gars rigoler tout le temps. Je me suis demandé tout le week end pourquoi je trouvais le rire de l'un d'eux tellement horrible. Ce n'était pas le rire maléfique comme au cinéma ou à la fin de la chanson Thriller de Michael Jackson (RIP). Mais je n'arrivais pas à trouver ce qu'il y avait dans ce rire qui me faisait froid dans le dos. Et comme pour me répondre, le rire a encore retenti et cette fois j'ai compris: au lieu d'expulser l'air comme dans un rire naturel, le type riait en aspirant! Cela donnait à son rire un ton forcé, artificiel et, je dirais presque terrifiant. Et il a continué et continué pendant un bon moment, et comme il était dans la salle de bains qui est toute proche de ma cuisine, le son traversait la cour et je l'entendais très clairement, d'autant plus que la fenêtre de la sdb était ouverte. Ce n'est pas facile de faire beaucoup de bruit comme ça, mais il y parvenait quand même.

Mardi 30: La Poste me livre en colissimo 3 barres téléscopiques que j'avais envisagé d'utiliser pour mettre des rideaux à mes fenêtres mais c'est seulement après avoir cherché en vain comment rendre parallèles les deux parois du renfoncement pour que la tringle tienne, que je me suis rendu compte que je ne pourrais pas ouvrir ma fenêtre si j'utilise ce système. Il ne sera bon que pour les fenêtres que je n'ouvre pas, y compris celle de la salle de séjour en hiver, celle de gauche dans ma chambre et celle de la salle de bains. Bon, ce n'est pas tout perdu après tout!

C'est en ouvrant la porte pour cette livraison que je vois que les plombiers qui travaillent dans l'apt ont revêtu le palier d'un long plastique qui atteint le seuil de ma porte et l'ont fixé de tous les côtés avec de la bande adhésive. Sur la photo on voit à gauche la dernière marche et l'entrée de chez moi qui est peinte en rouge. Ils ont même fait un raccord qui empiète sur le paillasson de l'apt Face -visible à droite après le rouleau de plastique blanc debout contre le mur- afin de bien recouvrir le triangle qui existe à cause de la surface biscornue du palier. Pourquoi n'avaient-ils pas pris cette précaution AVANT de débarrasser les gravats? Cela aurait évité toutes les souillures de plâtre blanc qui sont répandues dans l'escalier.

Il y avait un noir très grand juste à l'extérieur de l'apt en travaux, avec un bras replié appuyé contre le chambranle de la porte d'entrée. Il parlait à l'un des plombiers à l'intérieur.

Plus tard le livreur d'Exapaq arrive. Je dis que je refuse la livraison et il me demande de l'écrire sur le bordereau et de le signer. En effet le paquet n'est pas le colis dans une boîte en carton comme les 2 fois précédentes mais un grand sac en kraft avec des bandes adhésives au nom d'Exapaq. En repartant avec son paquet le livreur le saisit par le haut entre le pouce et l'index. Preuve que le paquet ne contenait pas les 10kg de perles de rocaille que j'attendais.

Mais qu'y avait-il dedans alors? Une bombe? Et qui était l'expéditeur?


[ACCUEIL] - [SOMMAIRE] - [IMPRIMER] - [PHOTOS] - [CONTACT] - [<--] - [-->]
Trackback url http://www.brigittepicart.com/diary/2010/1003.html