Journal de la Femme à Abattre



[ACCUEIL] - [SOMMAIRE] - [MES PHOTOS FLICKR] - [CONTACT] - [LIENS] - [<--] - [-->]

Paris, mai 2014

Je déteste Windows 8 pour travailler avec des documents et des dossiers. La visionneuse photo est horripilante, et les logiciels pour la gestion du scanner ou de l'appareil photo sont bien plus compliqués que sous Windows XP. Ce SE est acceptable pour surfer sur le net, regarder des vidéos etc. mais pour la gestion du contenu du DD c'est bcp trop lourd. J'aimais bien la version "light" de Photoshop pour transférer les photos de mon Coolpix à mon DD. Mais la version adaptée à Windows 8, au lieu de lancer le chargement dès que j'allume le Coolpix, me demande quel périph je veux utiliser et quand je choisis le Coolpix Photoshop me répond que c'est impossible. Tout est comme ça. Il y a de petits accrocs à chaque étape de n'importe quelle opération. Et les changements majeurs de système d'exploitation se font toujours au moment où je commence à me sentir à l'aise avec celui que j'utilise, et parviens à faire toutes mes tâches habituelles avec une mémorisation parfaite de ce que je dois faire. On dirait que c'est fait exprès.

Affaire Marine Boisseranc: Comme je participe au forum sur le site de France 2, qui a produit le reportage de la série "non élucidé" j'ai cette affaire en mémoire et y pense pratiquement tous les jours. Je constate que du côté de la gendarmerie, mon interlocuteur chargé de cette affaire Mr Duval, ne semble pas partager mon enthousiasme sur la résolution de cette affaire. Je me suis dit que si je savais qui est l'avocat du jeune homme, ancien petit ami de la victime, qui a été mis sous contrôle judiciaire seulement pour cette raison alors qu'aucun indice ne pointe vers lui, cet avocat voudrait, lui, se servir de mon analyse pour libérer son client des soupçons et du contrôle judiciaire. J'ai donc fait une recherche sur internet et le premier article sur lequel je suis tombée me donnait le nom de cet avocat, Me Sauvayre. Comme il est intervenu pour son client devant un tribunal en Saône et Loire j'ai regardé dans l'annuaire de Lyon pour voir s'il exerçait dans cette ville et j'ai trouvé en effet un cabinet d'avocat portant ce nom.

Le jeudi 8 j'ai donc envoyé un e-mail à l'avocat par le biais des Pages Jaunes en ligne, en donnant mon adresse de messagerie Orange, disant que j'avais des infos susceptibles d'innocenter totalement son client et lui demandant de me confirmer que c'était bien lui qui le représentait (et pas un autre avocat du même nom). Je m'attendais à une réponse dans les 24 heures mais le lundi suivant, toujours rien quand j'ai ouvert ma messagerie vers 11H. Alors j'ai téléphoné, j'ai commencé à expliquer le sujet de mon appel et ai demandé si c'était bien le cabinet qui représentait Ludovic Pierrefeuet la secrétaire m'a répondu d'un ton extrêmement méfiant que cette info était confidentielle, et quand elle m'a demandé mon nom et quand je le lui ai donné, elle a réagi comme si c'était le diable en personne qu'elle avait au bout du fil. Elle m'a coupé la parole et m'a dit qu'elle avait quelqu'un qui attendait sur l'autre ligne et qu'elle devait raccrocher, et elle a coupé la communication. J'étais sidérée. J'ai rappelé quelques minutes plus tard mais elle n'a pas décroché.

Un peu plus tard j'ai envoyé un autre e-mail:
Maître, J'ai trouvé votre nom dans cet article. A titre bénévole je fais l'analyse de certains homicides non résolus. Dans cette affaire et d'après les informations disponibles dans le domaine public j'ai décelé la faille qui fait tomber l'édifice de " l'histoire" telle que la racontent les personnes de l'entourage de la victime, et la théorie du crime qui en découle peut être vérifiée au moyen de quelques documents faciles à obtenir. Mon propos n'est pas de soutirer des informations confidentielles. J'ai travaillé longtemps comme secrétaire juridique et connais et respecte la confidentialité des dossiers. Ce que je souhaite faire au contraire c'est de fournir moi-même les informations qui pourraient prouver la culpabilité des vrais coupables et par là même libérer votre client de la mise en examen et des autres atteintes à sa liberté. Vous trouverez au lien suivant mes deux rapports (V2 et V3) en format html et pdf.

Dans la confusion où m'a plongée cet échange inattendu je ne savais pas quelle pouvait être la cause de la réaction de la secrétaire. Mais après avoir rejoué l'échange dans ma tête j'ai constaté que la secrétaire a mal réagi dès qu'elle a entendu mon nom. Je pense donc qu'après avoir reçu mon premier e-mail elle et l'avocat l'ont recherché sur internet et ont dû tomber sur mon site, et lire quelque chose entre le jeudi 8 et le lundi suivant qui les a mis très mal à l'aise. Il faut dire qu'il y a l'embarras du choix! Après cette lecture l'avocat pourrait avoir pris peur et refuser de me parler et donner la consigne à sa secrétaire de m'éconduire sans ménagement.

Je me dis qu'on récolte ce qu'on a semé alors je continue à faire le bien comme je le peux, pensant qu'un jour mes semailles seront mûres et porteront leurs fruits. C'est ce qui me fait garder espoir.

A part ça le mois s'est déroulé avec le tricotage d'un grand pull sans manche pour homme de taille 46, une taille plus grand que prévu. J'ai assemblé les épaules en faisant un point de tricot si bien que sur l'épaule il n'y a pas de couture visible ni d'épaisseur supplémentaire. Il n'y a en fait aucune couture dans ce pull car je l'ai tricoté en rond jusqu'aux emmanchures. Et contrairement à la coutume et aux explications du modèle, une fois arrivée au col je n'ai pas "rabattu" les mailles mais les ai laissées en attente pour les reprendre plus tard quand je ferais le bord en côtes. En effet, à quoi bon faire une lisière qui crée de l"épaisseur si le tricot doit continuer vers le haut? Donc sous ses airs rustiques ce pull est techniquement assez élaboré.

C'est toujours dans le cadre de mon opération "vide-cartons" où je veux me débarrasser d'une quantité de laine que j'ai achetée. Ici il s'agit de 700 grammes de grosse laine rustique de couleur naturelle gris-beige. Le pull pèse 480 grammes, j'ai donc réduit considérablement mon stock et avec ce qu'il reste pourrai faire quelques bonnets. J'ai encore la même quatité de laine rustique dans d'autres couleurs... des pullovers en perspective. Mais il y a une laine gris clair que j'aimerais teindre à l'indigo histoire de faire l'expérience.

Lundi 19: Maintenant que le nouveau pull est fini et photographié (travail de samedi dernier), j'ai fait le ménage. J'ai passé le week-end à écouter des conférences d'Etienne Chouard. Il a réalisé que notre système politique n'a de démocratie que le nom, mais que c'est une fausse démocratie. Moi je le savais depuis longtemps c'est pourquoi je n'ai jamais voté de ma vie. L'écouter m'a donné envie de lire certains livres qu'il conseille, en particuliers ceux qui font une étude de la démocratie athénienne de l'Antiquité.

Jeudi 29: L'avocat de L. Pierrefeu m'a envoyé un e-mail disant qu'il était à ma disposition pour tout renseignement complémentaire et en réponse je lui ai demandé s'il allait vérifier ma théorie du crime, et la lui ai résumée comme suit:

Pour un mobile financier, Eric Boisseranc (ci-après "EB"), avec l'aide des 2 médecins, a tué sa fille Marine avant 16H le 11 octobre 2005.

Pour se donner un alibi, juste après le crime il s'est éloigné à environ 1/2 heure de route et de cet endroit -ville, village?- il a placé l'appel du téléphone fixe en utilisant le service "ligne fixe étendue" d'Orange qui permet de facturer à une ligne fixe un appel placé de n'importe où, et en appelant le garage ACL sur le portable de Marine. Avec un ticket de retrait de DAB à l'heure des appels EB peut prouver qu'il n'était pas au domicile à ce moment-là.

Ayant fabriqué son alibi après le crime EB et ses complices ont convaincu les gendarmes que les deux appels indiquent le moment juste avant le crime, affirmation corroborée par la déclaration d'Aurore qui a dit parler au téléphone à Marine à 16H11 mais pas à 16H43, ainsi que par les témoignages de Mme Bory et des lycéens. Ainsi toutes les empreintes sanglantes que EB et les deux médecins ont faites en commettant le crime ont été écartées comme indices à charge puisque les auteurs ont dit qu'ils avaient piétiné dans le sang après que EB ait découvert sa fille inerte et ait fait venir le dr Micolle.

Mais le rapport du médecin qui a examiné la scène du crime doit contredire les faux indices car dans l'heure qui suit le décès il se produit de nombreuses transformations: le sang répandu coagule en deux phases, la rigidité cadavérique s'installe etc. C'est pourquoi EB, pour asseoir son alibi, a veillé à fabriquer un grand nombre de faux indices et témoignages indiquant que le décès a eu lieu environ une demie heure plus tard qu'en réalité, afin que dans l'esprit des enquêteurs, le poids de ces indices pèse davantage que l'opinion du médecin légiste.

L'avocat a accusé réception de cet e-mail en une demie ligne: "J'ai bien reçu vos précédents e-mails. Je n'ai pas besoin d'autre chose. Cordialement," sans me remercier ni donner aucun signe d'accord ou de désaccord avec ma théorie. Mais comme j'ai dit que je travaillais à titre bénévole et que je respecte la confidentialité des dossiers, force m'est de m'incliner et de m'effacer. Si l'affaire évolue je pense que la presse en parlera. Imaginons le père mis en examen pour l'assassinat de sa fille, après qu'il soit apparu dans quantité d'émissions et de reportages où il faisait figure du père digne dans la douleur, exprimant sa confiance en la police et sa certitude qu'un jour le coupable serait démasqué!

Après réflexion je crois que l'avocat a pensé que je voulais lui vendre la liste des documents dont il avait besoin pour prouver la théorie, et il cru être plus malin que moi et a décidé de s'en passer comme un grand. Ce n'était pourtant nullement mon intention. Quand je lui ai demandé s'il allait rechercher les documents c'était juste une façon de demander s'il trouvait ma théorie plausible car il connaît le dossier alors que je n'y ai pas accès. En plus j'ai bien considéré si j'allais joindre la liste ou pas après avoir exposé ma théorie, mais je me suis dit que c'est le travail d'un avocat et je ne voulais pas lui ôter le plaisir de trouver lui-même de quels documents il avait besoin. Voilà comment les bons sentiments sont récompensés! On est prise pour quelqu'un qui essaie d'abuser de la situation en se faisant faussement passer pour bénévole, et on est éconduite comme une malpropre sans un remerciement!

Mais ce qui compte surtout c'est que le jeune homme injustement soupçonné soit complètement réhabilité et qu'il puisse reprendre sa vie. Il était prof de plongée à Bali avant qu'un retour en France pour les fêtes de fin d'année en 2011 ne tourne au cauchemar, la police le cueillant à sa descente d'avion à Roissy. Il a été relâché début janvier faute de preuves mais il a un gros fil à la patte. C'est certain que mis en examen pour homicide, il ne va pas pouvoir se marier, et professionnellement ce n'est pas idéal d'avoir cette contrainte judiciaire: forcé de pointer au commissariat une fois ar semaine, interdit de quitter le territoire, il doit trouver difficile d'exercer son métier en région parisienne.

TEINTURE: Hier et aujourd'hui j'ai enfin réalisé un projet que j'avais depuis longtemps. Une facture de fournitures est datée de 2009 donc cela fait au moins cinq ans que j'y pense. Et voilà, je me suis enfin trouvé l'esprit suffisamment désencombré pour me consacrer à la teinture à l'indigo. J'ai d'abord teint 4 échevaux de 100g de grosse laine rustique gris clair naturelle, et 24h plus tard j'ai trouvé le bleu un peu pâlichon alors j'ai fait un deuxième bain en ajoutant un écheveau de 100g de laine BFL très fine.

La laine grise a pris une très belle teinte bleu moyen, le gris donnant une nuance douce au bleu. Quant à la laine fine de couleur écru elle a absorbé la couleur bien mieux que je ne m'y attendais et l'écheveau est devenu bleu-nuit après un bain de seulement 15 minutes. La cuve d'indigo a l'air encore vigoureuse et si je ne me retiens pas je vais y plonger toute la laine écrue que j'ai sous la main, c'est-à-dire, une grande quantité. Mais pour faire du vert et du violet il me faudra du bleu, donc je pourrais teindre davantage cependant il faut que je réfléchisse et me renseigne avant de procéder.



[ACCUEIL] - [SOMMAIRE] - [MES PHOTOS FLICKR] - [CONTACT] - [LIENS] - [<--] - [-->]