Journal de la Femme à Abattre



[ACCUEIL] - [SOMMAIRE] - [MES PHOTOS FLICKR] - [CONTACT] - [LIENS] - [<--] - [-->]

Paris, janvier 2017

Tout le mois je me suis renseignée sur des formules d'habitat non classiques, à savoir à bord d'un bateau ou d'une plateforme, j'ai correspondu avec un maquettiste spécialisé dans les bateaux ligériens, c-à-d ceux qui naviguent sur la Loire depuis des siècles. La toue cabanée est traditionnellement un bateau habitable mais la cabane ne faisait pas office d'habitation permanente, seulement pour la durée du voyage.

Et surtout j'ai découvert que le bambou est un matériau de construction qui est parfois utilisé comme ossature avec le torchis, en particulier en Colombie. Il peut donc remplacer le bois. Ainsi une maison à ossature bambou avec du béton de chanvre serait beaucoup moins onéreuse étant donné que le bambou atteint son diamètre maximum en 5 ans, contre quinze ans avec le douglas. Tout ce qu'il manque c'est une source en France car je n'ai pas vu de bambouseraie qui ait les espèces adaptées. En effet la majorité d'entre elles offrent du bambou pour agrémenter les jardins, pas pour utiliser comme matériau ni de construction ni de vannerie. J'ai vu des vidéos passionnantes. Le bambou est vraiment une plante qui mérite bien la révérence dont il est l'objet au Japon. J'ai aussi découvert que certains yourteurs remplacent le feutre par du plastique à bulles. C'est moins écologique que le feutre mais cela est beaucoup plus léger et beaucoup moins onéreux.

Je me suis aussi renseignée sur différentes essences de bois, en particulier le châtaignier qui a des propriétés très intéressantes pour la construction, surtout celle d'être imputrescible. Les artisanats d'antan sont toujours vivants et on voit des faiseurs de lauzes à l'oeuvre, fendant des sections de ce bois en fines lames pour faire la couverture de toits ou de murs. L'outil nécessaire s'appelle un départoir, FROE en anglais. Cet outil se vend toujours, à l'état neuf, surtout en Angleterre. Les lames ou lauzes produites en fendant le bois sont imperméables car elles suivent le grain du bois, alors que les lames produites par sciage ne le sont pas.

Le châtaignier est le bois qui sert à faire du mobilier de jardin avec des surfaces tissées en lamelles de 3 ou 4cm de large. Je me souviens que mes grands-parents maternels avaient une table et quelques fauteuils qui étaient très légers, ce qui les rendait sympathiques pour une enfant. Mais depuis quelques années un insecte le cynips venu d'Italie ravage les chaîtaigniers du sud-est de la France, mettant en danger le gagne pain de toute une population en Corse. Plus à louest ces arbres ne sont pas atteints mais certains sylviculteurs lancent l'alerte sur la disparition progressive de ces "têtards" qui faisaient partie du paysage depuis des siècles. Il s'agit d'arbres qui avaient été coupés à environ 2m de haut pour provoquer la pousse de baguettes hors d'atteinte des bestiaux.

J'ai enchaîné avec le visionnage de nombreuses videos sur la vannerie. La vannerie traditionnelle se porte bien en France mais personne n'en fait en bambou. C'est compréhensible mais si les matériaux traditionnels étaient fendus en long comme les Japonais le font avec le bambou, alors il serait possible de faire des pièces beaucoup plus fines et créatives. Dans l'ensemble la vannerie française n'est pas très délicate comparée à ce que font les Japonais, les Indonésiens, les Indiens d'Amérique et d'Inde. Mais elle remplit très bien ses fonctions utilitaires alors je ne me plains pas.

J'ai reçu deux lettres de Tracy où il se plaint du traitement dont il est l'objet, recevant des mauvais traitements, la privation de ses objets personnels, tous ses livres, des menaces de viol et de violence. Je crois qu'on l'a mis au « trou » pour une faute de discipline, d'infraction au règlement intérieur. Il a aussi repris le récit de sa vie en forme abrégée, juste pour planter les jalons et indiquer les dates des événements importants. Il a eu plusieurs accidents graves, des séjours prolongés à l'hôpital, des opérations chirurgicales. Il a perdu un rein et 1 mètre d'intestin et il a une hanche artificielle. Il s'agissait d'accidents de la route dont il n'était pas toujours responsable, et d'accidents du travail. J'ai commencé à taper cette timeline car il commence à y avoir suffisamment de matériel pour travailler.

Il y a eu une vague de froid vers la fin du mois et je suis sortie avec ma grande valise pour acheter du bois au Bricorama porte d'Italie. Mais le magasin n'existait plus et le site était en construction. Je suis rentrée bredouille et quelques jours plus tard, m'étant assurée que le magasin du centre Italie 2 existait toujours et qu'il vendait du bois, je suis sortie à nouveau avec ma valise. J'ai fait le trajet aller à pieds et au retour en bus, et un homme m'a aidée à monter dans le bus et descendre mon chargement, et une fois arrivée devant chez moi mon voisin de palier m'a monté la valise. Je l'ai prévenu que c'était trè lourd, 27Kg, mais un homme ne va pas dire qu'il trouve une charge trop lourde pour lui. Arrivé en haut un peu avant moi il m'a demandé si le frigo sur le palier depuis quelques jours m'appartient. J'ai dit que non.


[ACCUEIL] - [SOMMAIRE] - [MES PHOTOS FLICKR] - [CONTACT] - [LIENS] - [<--] - [-->]